Vins Bordeaux primeurs 2015
Clos Les Cornirets
Clos Les Cornirets

Publié le 13 avril 2011 Dans : A la découverte du monde du vin Avec 900 Vues

John Euvrard inspecte les vignes en compagnie du jeune propriétaire des lieux Laurent Fayolle

Découverte : Clos Les Cornirets et des Pontaix du domaine Fayolle Fils et Fille

Ce qui rend les grands Hermitage aussi somptueux, élégants et raffinés, ce sont avant tout l’exposition magnifique de ces vignes en coteaux plein sud, plantés sur des sols de granits et éventuellement de micaschistes.
Eh bien, à quelques kilomètres de là seulement, les coteaux de la même colline se tournant vers le Rhône à l’entrée de la faille de Gervans sont exposées sud / sud-ouest. D’une parcelle à l’autre, on trouve des définitions de sols très différentes : on se croirait en pleine Bourgogne ! Plantés en travers ou parfois dans le sens de la pente, les vignes du Clos Les Cornirets et des Pontaix du domaine Fayolle Fils et Fille sont ici accrochées à la colline.

Laurent Fayolle appartient à la sixième génération de vigneron !

Son père l’a accueilli au domaine il y a une dizaine d’année. Après avoir suivi un cursus d’œnologie à Montpellier, il prend son baluchon et va faire ses armes en Allemagne et en Australie. En revenant en France, il arrive à convaincre son père Jean Paul, de passer progressivement à un mode de culture plus respectueuse de l’environnement et plus saine pour ceux qui la pratiquent. Aujourd’hui le domaine fonctionne en culture raisonnée et la parcelle Le Clos Les Cornirets est labourée au cheval.

Comment se répartie le domaine Fayolle Fils et Fille ?

S’étendant sur près de 9 ha, le domaine Fayolle Fils et Fille est l’un des rares spécialistes du parcellaire en Crozes-Hermitage. Le vignoble Les Pontaix est planté en Marsanne et Roussane sur un sol de loess, en Syrah sur des sols caillouteux argilo-calcaires pour les Pontaix rouges ,et sur du sol granitique pour les Cornirets. Nous sommes loin de la définition d’un Crozes-Hermitage classique.
Le Clos les Cornirets est un monopole. Les 0,9 ha de vignes, vieilles de 70 ans en moyenne, sont ceintes d’un mur en pierre sèche. Dès l’an 2000, Laurent, qui connait la colline comme sa poche, se met à rêver de pouvoir mettre la main sur des bandes de terre en amont des vignes actuelles. Il est sûr qu’à cet endroit la vigne était autrefois plantée. Tenace, il lui aura fallu 6 années de négociations avec les propriétaires pour racheter les parcelles convoitées.

En 2010, il fait terrasser un chemin et plante 1500 pieds sur 0,35 ha. La vigne y pousse depuis de façon remarquable sur ce sol qui n’a jamais été retourné et qui n’attendait qu’une chose, c’est qu’on le fasse travailler. Laurent Fayolle pose la main à terre, ramasse un caillou et nous montre comment l’argile et la granit en décomposition se sont intimement combinés à cet endroit : c’est un terroir magnifique, l’air est frais et le soleil du soir apporte une jolie lumière en ce début février. En 2012, on récoltera la première vendange. Laurent est assez impatient : « nous élèverons encore le niveau de qualité du Clos ! »
Le vignoble aussi s’est agrandi plus au nord avec des vignes de plaines pour une cuvée plaisir qui s’appelle Sens.
A la cave aussi Laurent Fayolle a commencé le travail de modernisation : il s’agit de consolider et moderniser la capacité de travail. Progressivement des cuviers en inox thermo-régulables ont été mis en service. En 2011, d’autres travaux verront le jour et notamment un encuvage par gravité et la centralisation de toutes les cuves sous un seul toit. « Nous avons encore beaucoup de chemin à faire pour porter la qualité au niveau souhaité. »

A l’administration et à la commercialisation, Céline Nodin, sa sœur, se donne tout autant de mal pour vendre et faire connaitre la production. Cela se passe pas mal car déjà les grands guides français (Bettane et Desseauve et RVF) complimentent ces Crozes-Hermitage de grande facture !

La dégustation était un moment agréable

La cuvée les Sens en rouge 2009 – très belle Syrah de plaisir.

Le Crozes-Hermitage les Pontaix en blanc 2009 et en rouge 2009

Le Crozes-Hermitage les Cornirets en rouge 2007, 2008 et 2009. Coup de cœur de Cavissima avec un subtil mélange de notes de fruits rouges et noirs, d’épice. Un vin à la fois riche et fin, d’une belle longueur en bouche et d’une jolie concentration. Une minéralité exceptionnelle pour un vin de belle garde. Une valeur sûre qui s’apprécie tous les ans quel que soit le millésime, tellement la passion, la modestie, la générosité et l’envie du producteur est prégnante

L’Hermitage Les Dionnières en blanc 2009 et en rouge 2008

 

C’est le moment de saluer nos hôtes. Ils nous chargent d’une bouteille de Cornirets 2009 que John Euvrard aura à déguster pour le plaisir de vos yeux. Bravo Laurent et Céline – vos vins sont magnifiques. Nous allons donc élargir votre gamme et commercialiser rapidement les Pontaix en blancs et les Dionnières en rouge et blancs !

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *