Vins Bordeaux primeurs 2019
Millésime 2010
Millésime 2010

Publié le 25 mai 2020 Dans : Actualités du vin, Cotation et classement dans les vins, Slider home Avec 571 Vues

Bordeaux millésime 2010 : on s’était dit rendez-vous dans 10 ans ?

Millésime 2010

Le millésime 2010 est sorti en primeur à la belle époque. Le marché asiatique était un gros acheteur de Bordeaux et le prix ne semblait pas poser de problème. Le 2009 – magnifique millésime – s’est arraché et le 2010 – un millésime également exceptionnel – se positionne à des prix plus élevés. Les critiques sont excellentes et la demande toujours aussi forte. Cette campagne est de nouveau un succès. Mais, quelques mois plus tard, les acheteurs asiatiques se rétractent, les ventes de Bordeaux sont en chute et la question se pose : les 2010 étaient-ils mis en vente trop chers ?

L’heure du bilan a sonné. Dix ans dans la vie d’un très grand Bordeaux, ce n’est rien. Les vins s’ouvrent à peine, les Grands Crus Classés entrent tout juste dans leur apogée mais ont encore plusieurs années devant eux. Comment ont évolué les vins mais aussi les prix ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

Quel style pour les 2010 ?

Lors de la dégustation en primeur puis à la suite de la mise en bouteille, les vins étaient fermés. Ils possédaient beaucoup de tannins, des degrés d’alcool relativement élevés. Des vins destinés à la garde et d’un potentiel exceptionnel !

Début 2020, lors de sa dégustation des 10 ans du millésime, Lisa Perrotti-Brown du Wine Advocate note une qualité remarquable sur ce millésime. Elle attribue la note de 100 à 10 vins ! Les premiers Grands Crus Classés et équivalents sont au rendez-vous : Cheval Blanc, Lafite Rothschild, Latour, Le Pin, Pétrus. Mais également des vins plus abordables, comme Pape Clément qui conserve le 100 attribué par Robert Parker.

Neal Martin de Vinous semble plus réservé sur la dégustation, hésitant et même sceptique. Il n’arrive pas à se faire une idée sur le vieillissement de ce très grand vin, mais pour l’heure, il pense qu’il est encore bien jeune. Il attribue 1 seul 100 au Château Latour. Sa préférence semble aller vers le 2009.

Palmarès Neal Martin – Vinous

Vinous – Neal Martin WA – Lisa Perrotti – Brown Note moyenne WD
Latour 100 100 98
Montrose 99 99 97
Angelus 98 99 96
Mission Haut-Brion 98 100 98
Lafleur 98 98 98
Mouton-Rothschild 98 98 97
Pétrus 98 100 98
Cos d’Estournel 97 99 97
Figeac 97 97 96
Grand Puy Lacoste 97 93 93
Haut Brion 97 99 97
Conseillante 97 95 96
Léoville Poyferré 97 94 96
Margaux 97 – 98+ 98
Vieux Château Certan 97 100 97

Top 10 Lisa Perrotti-Brown – Wine Advocate

WA – Lisa Perrotti – Brown Vinous – Neal Martin Note moyenne WD
Latour 100 100 98
Mission Haut-Brion 100 98 98
Pétrus 100 98 98
Vieux Château Certan 100 97 97
Cheval Blanc 100 93 98
Église Clinet 100 94+ 96
Lafite Rothschild 100 95+ 98
Le Pin 100 96 97
Pape Clément 100 92+ 94
Pavie 100 94 96

Quelles évolutions ?

Nous avons évoqué le positionnement prix de cette campagne 2010. Un positionnement prix élevé et il est intéressant de voir les évolutions à ce jour.

WineDecider publie un indice que nous suivons de près, le WD Bordeaux 100. Cet indice de marché correspond à la valeur globale annuelle en millions d’euros des 100 plus grands vins de Bordeaux. Cet indice n’a évolué que de 2% depuis son prix de sortie en primeur.

Cette progression est une moyenne. Certains châteaux ont fortement progressé mais d’autres ont chuté, comme vous le montrent les 2 exemples ci-dessous. Cette progression est décevante pour un millésime de cette qualité.

Château La Mission Haut-Brion 2010 – exemple d’un positionnement prix élevé

Le Château La Mission Haut-Brion a choisi de positionner son 2010 à un prix de sortie en hausse de 13% par rapport au 2009. Ce 2009 était déjà au-dessus du marché avec une hausse spectaculaire entre 2008 et 2009. La baisse de la demande du marché asiatique a eu un impact très important pour ce château et on enregistre une baisse de près de 20% entre le prix de sortie Primeurs et le prix moyen WineDecider en mai 2020. La renotation de Lisa Perrotti-Brown de 98+ à 100 va-t-elle avoir une conséquence sur la demande de ce vin ? Les prix vont-ils remontés dans les mois à venir ?

Château La Mission Haut Brion Millésime 2010

Château Pape Clément 2010 – le 100 Parker qui change tout !

Château Pape Clément Millésime 2010

Depuis sa sortie en 2011, Pape Clément 2010 a progressé de 73%. Cela est sans aucun doute dû à Robert Parker qui passe sa note de 93-95+ en primeur, à 100 suite à la mise en bouteille en février 2013.  Note confirmée par Lisa Perrotti-Brown en début d’année. L’ascension fulgurante a continué pendant  quelques temps pour ensuite se stabiliser début 2016 à un prix moyen autour des 230€ la bouteille. Quelle  belle surprise pour les acheteurs de ce vin en primeur !

Le millésime 2010 à Bordeaux est un excellent exemple de l’importance du positionnement prix dans vos achats en primeur. Si le positionnement prix est pertinent alors les progressions peuvent être  remarquables. Les positionnements prix trop élevés se retrouvent après plusieurs années toujours sur le marché et finissent par être bradés. N’oublions pas qu’un millésime d’exception tel que le 2010 marque les  esprits et sera encore recherché dans 10 ans. Les Grands Crus Classés de Bordeaux ont de très grands  potentiels de garde et se dégustent à merveille après 20 ans.

Alors, si on se donnait rendez-vous dans 10 ans ?

Retrouvez tous ces vins d’exception sur Cavissima.com

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *