Accords mets et vins

Accords mets-vins : Spécial rosé

Accord met et rosé Miraval

Vin d’été par excellence, le rosé est aujourd’hui en plein changement de gamme et de qualité. En effet, sa consommation augmente en France comme à l’étranger. Ce nouvel engouement serait lié à un changement des tendances et notamment à l’émergence d’un public plus féminin, plus jeune et à la recherche de vins plus abordables. Avec l’arrivée de l’été, nous vous proposons un article sur la dégustation et les accords mets-vin rosé. De la vinification à la dégustation, en passant par les accords, cet article vous dresse un portrait de tout ce qui concerne ce vin de plus en plus apprécié des consommateurs.

Les types de vins rosés

Non, le rosé ne provient pas d’un mélange de vin rouge et de vin blanc. Le vin rosé peut être obtenu de trois façons différentes

Le vin rosé de macération

Ce type de rosé est élaboré à partir de vendanges de raisins noirs. Cette méthode consiste à mettre en cuve les raisins pendant 12 et 24 heures avant le début de la fermentation. Cela permet aux baies de libérer la pulpe, la peau, les pépins et le jus de raisin. Lors de cette brève étape, les pigments et les arômes imprègnent et colorent le jus jusqu’à donner une couleur rosée. Ensuite, la fermentation s’effectue à une température comprise entre 18 et 20°C. Cela permet de conserver la fraîcheur et les arômes de fruits. 

Le vin rosé de saignée

Le rosé de saignée est obtenu de manière assez similaire que le rosé de macération, à partir d’une vendange initialement prévue pour la production de vin rouge. Comme la méthode précédente, elle consiste à mettre en cuve une vendange de raisins rouges pendant 12 à 24 heures. Le jus contenu qui a déjà pris une teinte rosé sera alors vinifié à part. Le reste sera quant à lui laissé dans la cuve et vinifié en rouge.

On dit qu’on a « saigné » la cuve, c’est-à-dire qu’une partie du moût obtenu a été transférée dans un fût différent de celui où il sera fermenté. C’est donc ce qui a donné son nom à la méthode, dite des rosés de (ou par) saignée. Cette méthode consiste à obtenir un vin rosé à la couleur très accentuée.

Le vin rosé de pressurage

Cette méthode consiste à presser directement après la vendange les grappes entières ou éraflées. Seuls les raisins à peau rouge sont sélectionnés afin que le jus entre brièvement en contact avec les peaux et les pépins. Les pigments contenus dans ces éléments (aussi appelés anthocyanes) apportent au jus sa belle couleur rosée. Dès lors, le jus sera mis en cuve pour la fermentation. On appelle cette méthode le rosé de pressurage. Cette vinification produit des vins plus clairs que le rosé de macération. 

Afin de renforcer la structure d’un vin rosé et lui donner une aptitude à la garde, le vinificateur dispose de différents moyens. Il peut notamment tirer profit du potentiel tannique de certains cépages, tels que le cabernet sauvignon et le mourvèdre, ou bien l’élever en fûts. L’important est de garder un bon équilibre.

Les accords mets-vin rosé

Bien qu’il soit un vin généralement assez léger, le vin rosé présente une palette infinie de goûts, d’arômes et de styles. Sec, sucré, pâle, sombre, d’apéritif ou encore de gastronomie, ce type de vin regorge de caractéristiques

Le rosé est bien souvent cantonné au cliché séduisant de l’apéritif estival, entre amis ou encore au bord d’une piscine. Contrairement aux idées reçues, ce type de vin regorge de subtilités. Bien qu’il soit mis de côté et bu à une seule période de l’année, le rosé accompagne à merveille de nombreux repas et se boit à tout moment. S’il est encore boudé par certains amateurs de grands crus, il est de plus en plus consommé en France mais aussi à l’étranger. Ce type de vin fruité et léger est pourtant issu d’une vinification tout aussi technique que celle du vin rouge et du vin blanc. Si vous ne savez pas toujours avec quoi l’accorder, nous vous proposons quelques ficelles pour découvrir les différents accords possibles avec le rosé.

Les accords apérosés 

Il est vrai que le rosé est le compagnon idéal de nos apéritifs d’été, des salades et autres plats légers estivaux. En revanche, donner une complémentarité à ce type de vins devient plus complexe. Commençons donc par l’apéritif, ou plutôt, l’apérosé

Pour donner plus de caractère à votre vin, il est conseillé de boire en apéritif un vin rosé délicat, comme la plupart des Côtes-de-Provence. Ce type de vin est à associer avec des mets davantage pesco-végétariens et aux saveurs de la région.

Nous pouvons vous proposer quelques idées non exhaustives : 

Le côté gras du poisson et le parfum de vos accompagnements vont compléter votre vin sec et équilibrer votre dégustation. 

Il est en revanche déconseillé de commencer votre dégustation par un vin rosé trop fruité et trop vif. Votre palais aurait du mal à s’adapter à la suite des dégustations et cela pourrait gâcher la suite de votre repas. 

 Les accords entrées et rosé

Le vin rosé est un compagnon incontournable des entrées. Si la coutume tend à associer son début de repas avec un vin blanc, le vin rosé est tout aussi adapté. 

Les entrées colorées et composées de crudités s’accordent parfaitement avec un vin rosé.

Nous vous proposons quelques exemples :

Une salade composée ou encore du melon s’équilibrent parfaitement en bouche avec un vin rosé fruité et vif tels que les Côtes-de-Provence

Une entrée de chèvre chaud ou à base de fromage frais sont également tout à fait adaptées avec ce type de vin. Si votre entrée est un produit de la mer, il est donc préférable de privilégier un rosé sec et délicat

Si en revanche votre entrée est plutôt épicée, nous vous invitons à l’accorder avec un rosé plus puissant et aromatique afin de ne pas perdre les différents arômes en dégustation. Dans ce cas, les rosés du Languedoc s’adapteront parfaitement.

Les accords plat principal et rosé

Concernant le plat principal, les rosés à la robe claire et plus légers se marient parfaitement avec les plats épicés et la cuisine exotique. On pense notamment à un couscous, à divers currys, ou même à des spécialités asiatiques relevées. Il est en effet très difficile d’accorder ce type de mets avec un vin. Si l’on a tendance à favoriser un vin blanc ou un vin rouge léger, il est pourtant très intéressant de choisir un vin rosé. 

Dès lors, pour un plat en sauce ou un plat de cuisine du monde, il est préférable d’opter pour un rosé plus puissant pour ne pas dénaturer la dégustation. Par exemple, nous vous conseillons les vins de Bandol, qui apporteront puissance et équilibre à votre plat. Également, certains vins rosés du Rhône s’accordent parfaitement avec ce type de plat. 

Ce type de rosé est également idéal pour un barbecue et accompagne tout aussi bien les viandes que les poissons grillés. Outre les plats estivaux, ce type de rosés accompagne également les plats mijotés comme la ratatouille, les plats cuits au four comme les lasagnes ou tout simplement une pizza.

Les accords fromage et rosés

Accorder son fromage avec un vin rosé est loin d’être commun. De manière générale, un fromage est fort en bouche et prend facilement le dessus sur les autres arômes. Pourtant, vous pourriez tout à fait étonner vos convives avec ce type de vin et ainsi remplacer le traditionnel vin blanc ou rouge. 

Dès lors, sachez qu’un fromage de chèvre, de brebis, frais ou à pâte molle sera très apprécié. Pour ces types de fromages, nous vous conseillons des vins de Provence 

Pour les amateurs de fromages plus puissants, il est conseillé de suivre la trame aromatique du fromage et donc de favoriser un rosé dévoilant également de la puissance. Un Bandol en est l’exemple parfait. Ce type de vin possède de puissants arômes et une belle richesse en bouche. Il ne sera donc pas dénaturé par ce type de fromage. 

Les accords desserts et rosés

Les rosés ont tendance à dévoiler des arômes de fruits exotiques, d’agrumes ou à évoquer des bouquets floraux typiques du Sud. Il vous est donc conseillé d’accorder vos rosés avec des desserts aux fruits d’été : une tarte aux fraises ou aux framboises par exemple, un sorbet citron ou autre agrume. Également, les desserts à base de fruits à chair blanche s’accordent parfaitement avec le rosé. Une tarte aux pêches par exemple, un cake aux poires ou tout simplement une salade de fruits. 

De manière générale, préférez un dessert à l’image du rosé que vous buvez. Si votre dessert est léger, préférez un vin plus doux qui dégage une présence souple en bouche. Les vins rosés du Languedoc en sont le parfait exemple. 

Pour les desserts plus acidulés, préférez un vin à la palette aromatique similaire. Les vins Côtes-de-Provence se démarquent notamment par ces caractéristiques. 

Si vous souhaitez terminer votre repas par des bulles pour plus d’originalité, vous pouvez tout aussi bien vous pencher sur un champagne rosé.

Vous l’aurez compris, le rosé est un vin à déguster en toute saison et qui se marie avec de nombreux plats. Vous disposez à présent de toutes les ficelles pour épater vos convives et proposer des accords mets et rosés qui sortiront de l’ordinaire. Toute l’équipe de cavissima vous souhaite évidemment une très belle dégustation !

bandeau-rose

Nos sélections d’expert

Meilleures ventes

COUPS DE COEUR

Promotions

PROMOTIONS

Nouveautés

NOUVEAUTÉS

Vins biologiques

VINS BIO

Tags: Accords mets et vins

Articles à la une

Vins corses

Corse, un trésor de vignoble

Yves Leccia Domaine d’E Crose, récolte sur l’appellation Patrimonio Terroir insulaire aux mille facettes, la…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer