fbpx
Chronique BFM

Le résumé du marché du vin en 2021

L’année 2021 a été excellente pour le monde du vin. Daniel Immacolato, Directeur Général de Cavissima vous explique les différentes raisons de cette croissance et les prévisions du marché 2022. L’interview a été réalisée sur le plateau d’Intégrale Placements le 17 janvier 2022.

L’année 2021, une année exceptionnelle pour l’investissement dans les grands vins ?

2021 est considérée comme une très belle année, à la fois pour les consommateurs avertis et les investisseurs. Le niveau des échanges était très élevé et nous avons constaté de fortes valorisations.

Quelles sont les raisons de cette forte croissance ?

1. Une campagne Primeur réussie 

La campagne des Primeurs de Bordeaux 2020 a été très dynamique. Malgré des prix de départ relativement élevés, tous les acheteurs, notamment internationaux (anglais, américains, asiatiques, etc.), étaient au rendez-vous pour acquérir ce millésime de grande qualité. 

Initialement, les Primeurs sont des investissements se valorisant sur le moyen terme. En pratique, les vins des propriétés les plus renommées ont vu leur valorisation grimper en quelques mois. Actuellement, les Primeurs 2020 de Bordeaux s’échangent virtuellement puisqu’ils n’ont pas encore été mis en bouteille et livrés sur les marchés. C’est le signe d’une forte demande de la part du marché qui anticipe le fort potentiel de ce millésime 2020.

Valorisation des Primeurs Bordeaux 2020

 
Prix de sortie Primeurs
Prix Moyen Wine Decider (14/10)
Valorisation
Château Les Carmes Haut-Brion
91,00 €
149,00 €
44 %
Château Canon
112,00 €
149,00 €
33 %
Château Rauzan-Ségla
77,00 €
90,00 €
17 %
Château Clinet
77,00 €
88,00 €
14 %
Château Lafite Rothschild
570,00 €
641,00 €
12 %
Château Cos d'Estournel
175,00 €
188,00 €
7 %

Source : Cavissima / Wine Decider

2. Un retour massif sur les millésimes anciens 

Les consommateurs de grands vins se dirigent vers les millésimes anciens. Cette demande régulière s’est fortement accentuée en 2021. Certains observateurs expliquent cette tendance par les confinements successifs dûs à la crise du Covid-19. Cette situation a favorisé la dégustation de bouteilles gardées précieusement jusque là, entraînant un réassort des caves à vins se vidant progressivement. 

De ce fait, la demande a été forte et les millésimes décalés (les millésimes prêts à boire, en général moins valorisés ou intermédiaires) ont reçu une belle valorisation. En moyenne, pour les 100 Châteaux les plus cotés de Bordeaux, les millésimes des années 2000 ont vu leur valeur progresser entre 14 % et 21 % en 2021.

Prenons l’exemple des quatres 1er Grands Crus Classés du Médoc. Vous trouverez ci-dessous un tableau comparant leur valorisation sur l’année 2021 ainsi que leur valorisation sur les 5 dernières années.

Valorisation sur 2021 vs valorisation sur 5 ans

 
Millésime
Valorisation 2021
Valorisation sur 5 ans*
Château Lafite Rothschild
2009
21 %
29 %
Château Margaux
2005
30 %
14 %
Château Mouton Rothschild
2003
18 %
24 %
Château Haut-Brion
2010
16 %
15 %

Source : Cavissima / Liv-Ex
* Du 01/01/2017 au 31/12/2021

Cette comparaison montre le succès de l’année 2021 pour la valorisation des Grands Crus. Château Margaux est un bon exemple, la valeur du millésime 2005 a progressé de 14 % sur ces 5 dernières années mais a doublé (+ 30 %) sur la seule année 2021.

3. Un fort intérêt pour les Grands Bourgognes et les Grands Champagnes

Cette tendance se confirme avec les grandes étiquettes de Bourgogne et de Champagne.

Effectivement, les plus grands vins de Champagne se sont valorisés en moyenne de 40 % sur l’année 2021. Champagne Salon 2002 a doublé sa valeur (+ 102,6 %) en l’espace d’un an, un véritable record. Nous observons la même tendance sur Taittinger, la valeur de la cuvée Comtes de Champagne en Blanc de Blancs 2006 a progressé de 85,4 %

Cette évolution se constate également sur les grandes maisons bourguignonnes. Bonnes Mares Grand Cru 2013 du Domaine Georges Roumier s’est valorisé de 69,1 %.

Valorisation des Grands Champagnes et des Grands Bourgognes sur l’année 2021.

 
Millésime
Valorisation 2021
Champagne Salon
2002
102,6 %
Domaine Armand Rousseau, Chambertin Grand Cru
2012
73,6 %
Domaine Georges Roumier, Bonnes-Mares Grand Cru
2013
69,1 %
Domaine Leflaive, Bâtard-Montrachet Grand Cru
2013
72,2 %
Taittinger, Comtes de Champagne, Blanc de Blancs
2006
85,4 %

Source : Cavissima / Liv-Ex

Cette importante prise de valeur sur les grandes références de Bourgogne et de Champagne s’explique en partie par la rareté anticipée pour les futures mises en marché, notamment pour les millésimes 2020 et 2021. En effet, ces deux régions ont été touchées par d’importants aléas climatiques. Par conséquent, les vins se sont produits en plus petites quantités et ce volume moins important ne pourra peut-être pas satisfaire la demande qui ne faiblit pas.

Les régions proches de l’Atlantique ont été moins touchées par les intempéries sur les années 2020 et 2021. Les volumes produits par les châteaux Bordelais, bien que moins importants que ceux des millésimes 2016 et 2018, restent satisfaisants.

Focus sur le marché bordelais en 2021

En 2021, les vins de la Rive Gauche se sont globalement mieux valorisés sur le Liv-Ex que ceux de la Rive Droite. Dans l’ensemble les tops propriétés ont fortement progressé sur tous les millésimes présents sur le marché.

Grâce aux graphiques suivants fournis par notre partenaire Wine Decider, nous pouvons nous rendre compte de l’impact fort que l’année 2021 a eu sur la valorisation de ces vins.

Valorisation du Château La Conseillante 2011

Source : Cavissima / Wine Decider

Premièrement avec le Château La Conseillante 2011, nous observons une valorisation assez stable depuis sa sortie avec une légère baisse constatée entre 2017 et 2018. Sa prise de valeur est considérable en 2021.

Valorisation du Château Figeac 2016 

Source : Cavissima / Wine Decider

Deuxième observation avec Château Figeac 2016, nous constatons une baisse après la sortie des millésimes 2018 et 2019, puis une forte croissance avec une valorisation record fin 2021.

Valorisation du Château Calon-Ségur 2009

Source : Cavissima / Wine Decider

Troisièmement, nous observons à nouveau cette tendance avec le Château Calon-Ségur 2009, sa croissance étant stable depuis sa sortie, elle s’est nettement accélérée en 2021.

Valorisation du Château Léoville Las Cases 2013

Source : Cavissima / Wine Decider

Quatrième et dernier exemple avec Château Léoville Las Cases 2013, nous constatons que le vin a peu progressé depuis 2018. Puis, un pic de croissance s’observe en 2021.

Quelles sont les perspectives pour l’investissement dans le vin en 2022 ?

L’année 2022 prévoit de belles perspectives pour l’investissement dans le vin. Nous pouvons constater que le niveau global des échanges n’arrête pas de s’accroître depuis des années. En effet, les échanges sur le Liv-Ex se sont multipliés par 7 en 10 ans. La demande s’intensifie considérablement, mais le volume des vins n’augmente pas. 

De ce fait, nous pensons que :

  • la demande sur les livrables (millésimes décalés) devrait continuer à progresser en valeur, en particulier pour les vins de Bordeaux ; 
  • la progression de la Bourgogne devrait se poursuivre. La mise en marché du millésime 2020 de Bourgogne se fera à un volume très faible et des crus moins cotés sur les marchés secondaires devraient voir leur demande grandir.
  • les grands vins étrangers vont continuer à être très demandés, avec notamment une présence plus forte d’autres régions, comme le Piémont en Italie ;
  • Une certaine incertitude concernant la mise en marché du millésime 2021 de Bordeaux, nous analyserons cet aspect plus précisément.

Pour résumer, la valorisation des vins d’investissement évolue de manière très positive. L’année 2021 a été marquée par une forte demande du monde entier et la valeur des millésimes a considérablement augmenté cette année. Nous pouvons espérer que les années à venir nous réservent encore de belles valorisations.

VINS D’INVESTISSEMENT

« Notre sélection de vins d’investissement est mise à jour régulièrement par notre équipe d’experts. Cette liste est à suivre avec attention ! »

De plus, vous pouvez retrouver l’ensemble des vins des châteaux : Léoville Las Cases, Calon-Ségur, Figeac et La Conseillante sur Cavissima.

Vous êtes intéressé(e) ?

Nous vous rappelons gratuitement !

L’investissement dans le vin présente des facteurs de risques clairement stipulés dans le Document d’Information, à valider avant toute ouverture de compte. En complétant ce formulaire, vous acceptez d’être contacté par email et téléphone concernant l’investissement dans le vin.

Vous préférez échanger tout de suite ?

Contactez-nous au +33 (0)4 81 07 60 35

Menu