fbpx
Chronique BFMInterviewsVin d'investissement

Quels sont les pays et les appellations à privilégier pour investir dans les vins étrangers ?

Aujourd’hui, la place de Bordeaux propose des vins des quatre coins du monde. De nombreux vins étrangers sont désormais établis comme des valeurs classiques et ont leur place parmi les grands du monde, notamment en terme d’investissement.

Quels sont les vins étrangers d’investissement ?

Depuis quelques années, nous retrouvons derrière les grandes régions viticoles françaises (Bordeaux, Bourgogne ou Vallée du Rhône) les grands vins italiens. Parmi les grands vins italiens, nous trouvons en tête des vins d’investissement les  “Supers Toscans”. Ils ont pris une place importante au fil du temps et s’échangent depuis de nombreuses années sur les marchés internationaux. Ensuite, nous avons bien entendu les vins californiens ou encore les vins d’Amérique du Sud (Chili, Argentine) qui sont des vins très complexes et intéressants qui ne cessent de se développer. N’oublions pas les vins australiens ou espagnols qui progressent, eux aussi, très rapidement.

Top 100 des vins les plus vendus sur le Liv-Ex en 2020 par région 

Région
Nombre de vins
Évolution vs 2019
Bordeaux
37
-5 %
Bourgogne
24
-10 %
Italie
17
+19 %
Champagne
7
0 %
Rhône
5
+1 %
USA
5
+2 %
Espagne
2
+1 %
Australie
2
+1 %

Source : Live-Ex

Nous voyons sur ce tableau l’origine des 100 vins les plus vendus sur le Liv-Ex, place de marché professionnelle britannique très importante. L’Italie progresse fortement, ainsi que les USA, au dépens de Bordeaux et de la Bourgogne.

Investir dans les vins étrangers suit-il le même processus que pour les vins français ?

Le schéma d’investissement reste identique pour tout type de vin. Dans un premier temps, un vin d’investissement est un vin qui possède un potentiel de valorisation. De plus, il est important que ce vin soit “liquide”, c’est-à-dire qu’il doit pouvoir se revendre facilement sur les marchés secondaires à des prix cohérents selon le millésime et la propriété.

Les vins étrangers se valorisent-ils autant que les Grands Crus de Bordeaux ou de Bourgogne ?

Il y a dix ans, les vins étrangers n’étaient pas encore reconnus comme de bonnes valeurs d’investissement. Le potentiel était bien présent pour beaucoup de ces grands vins du monde mais la notoriété ne suivait pas. Les échanges n’étaient pas encore développés pour ces vins là. Aujourd’hui, nous ne pouvons plus dire cela. En effet, les vins étrangers représentent plus d’un quart des échanges sur la place des marchés secondaires. Le nombre de ventes de ces vins ne cesse de progresser, d’une année à l’autre. C’est une belle évolution en seulement dix ans.

Valorisation des indices Wine Decider sur le marché secondaire sur les 5 dernières années.

Source : Wine Decider

L’index des 100 plus grands vins bordelais de Wine Decider, indique une augmentation de 10 % sur la dernière année.

Pour les vins étrangers, il existe un indice recensant les 33 premiers vins italiens. Sur la même période, ces vins ont progressé de 12 %.

En Italie, Sassicaia est le vin le plus vendu sur le marché secondaire en 2020, il occupe la 4ème position du classement Power 100 du Liv-Ex 2020. Sur ce même classement Power 100 Liv-Ex de 2020, Masseto se trouve en 9ème position. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands vins italiens et la demande pour ce grand vin est forte. Il est suivi en 13ème place par Solaia.

Du côté de l’Espagne, nous retrouvons l’incontournable Unico de Vega Sicillia qui se situe à la 12ème place du classement Power 100 du Liv-Ex.

L’une des valeurs montantes des vins étrangers et qui a un fort potentiel est la cuvée Insignia de Joseph Phelps. Cette propriété iconique produit des vins dans la Napa Valley en Californie et a fait le choix de la biodynamie.

Peut-on comparer la valorisation de ces vins étrangers à celle d’un vin en primeur ?

La vitesse de valorisation des vins étrangers est assez comparable à celle de la valorisation des vins primeurs de Bordeaux. Au contraire des primeurs, les vins étrangers sont livrables, c’est-à-dire que ce sont des vins disponibles, déjà mis en bouteilles.

Évolution du Prix Moyen n-1

Évolution du prix moyen
n-1
Almaviva
Opus One
Solaia
Galatrona
Masseto
Cheval des Andes
2017
17 %
11 %
20 %
5 %
19 %
18 %
2016
10 %
7 %
20 %
25 %
38 %
20 %

Source : Wine Decider

Le tableau ci-dessus nous montre que ces vins se valorisent au fil des années. Nous pouvons constater une belle progression sur l’évolution des prix moyens. Ce tableau, nous montre la valorisation en un an (septembre 2021 vs septembre 2020), des millésimes 2018, 2017 et 2016. Masseto 2016 a donc progressé de 38 % et Masseto 2017 de 19 %. Almaviva a progressé de 10 % sur son millésime 2016 et de 17 % sur son millésime 2017.

Notes moyennes Wine Decider

Note moyenne WD
Almaviva
Opus One
Solaia
Petrolo
Bibi
Sena
Catena
Caiarossa
Note globale WD
93,4
94,1
94,2
93,9
92,4
93,8
94,1
91,4
Dernier millésime
95
96
97
96
96
98
96
95

Source : Wine Decider

Si l’on regarde les notes du millésime le plus récent disponible par rapport à la note globale, on voit bien que c’est une très grande année qui est mise sur le marché en septembre.

Chez Cavissima, notre équipe d’experts s’assure de proposer une part de vins étrangers lors de la constitution des caves de nos clients. L’objectif est de diversifier et de maximiser la valeur de leur investissement. 

Cavissima met à jour régulièrement une sélection de vins d’investissement, découvrez cette sélection réalisée par notre équipe d’experts. De plus, vous pouvez retrouver l’ensemble de nos vins d’investissement étrangers sur le site Cavissima.

Vous êtes intéressé(e) ?

Nous vous rappelons gratuitement !

L’investissement dans le vin présente des facteurs de risques clairement stipulés dans le Document d’Information, à valider avant toute ouverture de compte. En complétant ce formulaire, vous acceptez d’être contacté par email et téléphone concernant l’investissement dans le vin.

Vous préférez échanger tout de suite ?

Contactez-nous au +33 (0)4 81 07 60 35

Menu