fbpx
Interviews

Interview de Thierry Goddet – Enjeux et priorités de B Smart.

B SMART est un média d’information consacré à l’économie et la finance donnant la parole aux entrepreneurs. Enjeux et priorités est une émission partenaire de BPI France (banque publique d’investissement, organisme français de financement et de développement des entreprises). Il s’agit du premier rendez-vous consacré aux petites et moyennes entreprises françaises.

Thierry Goddet s’est rendu sur le plateau de B Smart le 10 février, afin de répondre aux questions de Jean-Marc Sylvestre sur le fonctionnement de la Cave en ligne et de l’investissement dans le vin chez Cavissima.

Jean-Marc Sylvestre (JMS) : Pour résumer, avec Cavissima vous proposez un système permettant aux personnes en appartement, ou sans cave, de constituer une Cave en ligne.

Thierry Goddet (TG) : En 2009, je décide de créer Cavissima, le premier concept français de constitution et de gestion de Cave à vin en ligne. Chez Cavissima, nous proposons à nos clients d’acheter du vin, de le conserver, de le faire livrer ou encore de le revendre. En conformité avec le Code Monétaire et Financier, nous disposons de tous les agréments pour faire appel à l’épargne et offrir nos solutions d’investissement dans le vin.

Fort de plus de 10 années d’expérience dans l’achat et la sélection de vins, nos experts analysent les marchés en permanence. Nous mettons à disposition de nos clients des outils d’analyse pour faciliter les arbitrages des clients et proposons des solutions de liquidité. Pour un investissement dans le vin, il faut s’orienter vers des bouteilles dont le prix d’achat se trouve au-delà des 70€ afin d’amortir les frais attenants à ce type d’investissement.

JMS : Conservez-vous les vins physiquement ?

TG : Nous conservons pour le compte de nos clients plus de 100 000 bouteilles en cave qui vieillissent patiemment dans nos caves de Beaune et de Genève. De plus, les Grands Crus et Vins d’Exception conservés aux Port Franc sont stockés en exonération de TVA.

Les comptes de nos clients sont fortement sécurisés, ils peuvent laisser ou mettre des liquidités sur leur espace client afin de faciliter leur paiement lors de leurs prochains achats.

JMS : Est-il possible pour un particulier de revendre les vins qu’il possède chez lui ?

TG : Nous ne vendons et revendons que les bouteilles qui ont été achetées sur notre plateforme. Il est impossible de vendre sur Cavissima des bouteilles qui sont conservées dans les caves physiques de nos clients. Nous ne connaissons pas leur provenance, ni leurs conditions de conservation. Tous les vins en vente sur notre site proviennent des domaines et des Châteaux et n’ont connu que la cave de Cavissima. Le couple provenance-conservation est la clé du succès des dispositifs que nous offrons à nos clients.

JMS : Certains vignerons vendent, conservent et assurent le vieillissement des bouteilles afin de générer de la trésorerie?

TG : Les indices des cours ont progressé de 4 à 8 % en moyenne par an sur les 20 dernières années. Les vins, que notre équipe d’experts qualifie de “vin d’investissement”, prennent généralement de la valeur. La prise de valeur d’un vin est liée à différents facteurs comme le prix d’achat, la provenance du vin, la qualité de conservation ainsi que la diminution des stocks. A ce titre, les Grands Crus Classés et assimilés se bonifient et deviennent rares avec le temps. C’est à ce titre qu’ils prennent potentiellement de la valeur financière.

JMS : Les bons vins ont-ils le vent en poupe ?

TG : Les Français boivent, aujourd’hui, moins de vins mais ils consomment des bouteilles de meilleure qualité. Avec les années, les conditions de production se sont améliorées. 

Le vin reste la boisson culturelle mondiale par excellence, la demande demeure grandissante. La France est un pays où le travail des vignerons est incroyable et se démarque. Les meilleurs oenologues sont en France ainsi que le savoir-faire qui reste sur notre territoire.

Les plus grands critiques des vins sont souvent américains et ils ont la caractéristique d’être très indépendants. Le plus grand de ces critiques reste Robert Parker qui a eu, et dont l’équipe a encore à l’heure actuelle, une influence incroyable sur le marché du vin.

JMS : Est-il vrai qu’il existe des vins extrêmement chers dont les propriétaires ne veulent pas vendre la bouteille ou la boire ?

TG : Certains vins ont pris tellement de valeur que leurs propriétaires n’osent ni les boire, ni les ouvrir. Le vin est un produit de passion, cela peut être compliqué d’ouvrir une bouteille. C’est un geste compliqué, magique, il faut trouver le bon moment pour le faire. Nous observons que la finalité initialement choisie peut justement évoluer. Des clients pensaient boire les vins et finalement les ont revendus car leurs goûts ont changé. D’autres clients voulaient investir pour revendre et ont finalement décidé de boire les vins mis en cave.

Quels sont les tarifs de conservation de Cavissima ?

Les frais de stockage chez Cavissima sont très abordables. Chaque bouteille est conservée pour 0,12 € par mois avec une assurance de 0,2 % par an calculé sur le prix d’achat des vins. Pour une bouteille ayant coûté 100 €, l’assurance annuelle est de 0,20 €.

Cavissima propose toute une gamme d’offres d’investissement. Nos clients choisissent la solution la plus adaptée à leur profil et à leurs objectifs : rendement, diversification patrimoniale, transmission familiale. Découvrez nos nos offres d’investissement.

Vous êtes intéressé(e) ?

Nous vous rappelons gratuitement !

L’investissement dans le vin présente des facteurs de risques clairement stipulés dans le Document d’Information, à valider avant toute ouverture de compte. En complétant ce formulaire, vous acceptez d’être contacté par email et téléphone concernant l’investissement dans le vin.

Vous préférez échanger tout de suite ?

Contactez-nous au +33 (0)4 81 07 60 35

Menu