Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 5 novembre 2018 Dans : Les actualités du vin Avec 92 Vues

Domaine Chermette et Beaujolais Nouveau

 

À l’occasion du Beaujolais Nouveau, Cavissima vous partage son enthousiasme sur cette région encore trop peu connue !
Après vous avoir présenté le Beaujolais (ICI), nous vous invitons à découvrir notre véritable coup de cœur de cette région : le Domaine du Vissoux. Aussi connu sous le nom de Domaines Chermette, cette propriété des Pierres Dorées produit le meilleur Beaujolais Nouveau du Monde !

Premier plan avec grappes de raisins fraîchement ramassées et second plan avec un tracteur qui porte le même chargement

Vendanges au Domaine de Vissoux – ©Anais Chaine


I. Les Domaines Chermette, l’historique

 

Tout d’abord, laissez-nous vous présenter le domaine. Située sur la commune de Saint-Vérand, au Sud du Beaujolais; l’exploitation viticole qui deviendra le Domaine Chermette est implantée au lieu-dit Le Vissoux depuis le XVIIe siècle. On retrouve la propriété sous le patronyme Domaine du Vissoux pour cette raison.

Au début du XXe siècle, Maurice Chermette prend premièrement en charge la gestion de l’exploitation familiale et va donner un nouveau souffle au Domaine en restructurant le vignoble. Le vin produit à l’époque, mis en négoce, avait déjà une belle réputation.

Ensuite, Pierre-Marie Chermette, fils de Maurice et propriétaire actuel, reprend le domaine familial en 1982. Dans une quête de qualité toujours plus poussée, il décide de s’emparer de l’ensemble du processus d’élaboration de ses vins. Depuis, de la culture de la vigne à la commercialisation du vin, Pierre-Marie et son équipe ont la totale maîtrise de leur produit.
Enfin, dans les années 1990, alors que le Domaine se développe en France et à l’étranger, Martine Chermette rejoint son mari et vient s’investir à plein temps dans l’exploitation.
Simultanément ils décident d’agrandir leur vignoble et s’intéressent particulièrement aux crus. Ils acquièrent alors des parcelles sur les prestigieuses appellations Fleurie, Moulin-à-Vent, Brouilly et Saint-Amour.


II. De Grands vins du Beaujolais


Le Domaine Chermette produit des vins de grande qualité, qui se démarquent de ses pairs du Beaujolais. En effet, pour l’élaboration de son vin, Pierre-Marie a décidé d’emprunter la voie de l’authenticité. En choisissant la non-chaptalisation et le non-ajout de levure lors de la vinification, il parvient à produire des “Cuvées Traditionnelles Vieilles Vignes”. Cette vinification effectuée dans la pure tradition beaujolaise permet de produire des vins au plus proche du terroir. Selon Pierre-Marie Chermette, cette méthode adaptée au Gamay autorise l’extraction du vin le plus naturel possible.

 

“L’art de faire le vin au plus près du raisin “


Chermette commercialise ainsi des Beaujolais rouges, rosés et blancs – dont la majorité sont issus de vieilles vignes – et même du crémant de Bourgogne.
Le slogan du domaine “l’art de faire le vin au plus près du raisin” se confirme dans le verre.
En effet, tout en dévoilant l’identité des différents terroirs, les vins de Chermette tournent autour d’un fruit patiné très charmeur. Ce sont des vins délicats et fidèles et leur excellent rapport prix-plaisir les rend incontournables.

Enfin, le Domaine du Vissoux est aussi connu pour son Beaujolais Nouveau capable de réconcilier les plus récalcitrants avec ce vin primeur.  “Le meilleur Beaujolais du Monde” s’amuse à répéter Thierry Goddet.



III. Cavissima fête le Beaujolais Nouveau avec Chermette


Cette année, Cavissima a décidé de fêter le Beaujolais Nouveau avec la cuvée du Domaine Chermette.
Pour l’occasion nous convions tous nos voisins du Parc de Crecy à une rencontre-dégustation le jour de la sortie de ce vin primeur. Cette année, le 3e jeudi du mois de novembre – date officielle de sortie du Beaujolais Nouveau – tombe le 15.
Rendez-vous donc le 15 novembre 2018, entre 12h et 14h,  pour découvrir en avant-première la cuvée Les Griottes en Beaujolais Primeur : un éclair de gaîté au milieu du triste mois de novembre.

Pour vous mettre l’eau à la bouche en attendant le 15 novembre, en voici les notes de dégustation.
“Les Griottes” se présentent sous une robe rubis soutenu, aux reflets violacés.
Le nez est feutré et complexe, tournant autour des arômes de fruits mûrs, de cassis et de myrtille. La bouche est gouleyante et charnue, sur des arômes de cerise. C’est une cuvée intense, de belle matière, avec une longue persistance.



Pour ne rien manquer de notre actualité et de nos offres, inscrivez-vous à notre Newsletter et suivez “Cavissima” sur les réseaux sociaux (FacebookInstagramLinkedInTwitter) !

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *