Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 17 janvier 2014 Dans : Dans quesl vins investir ? Avec 2126 Vues

Comparaison 2009 – 2010 : investir dans quels vins acte II

Investissement dans le vin :

Analyse de l’évolution de la cote du vin Château Pavie Saint Emilion Grand Cru Classé A : l’exception

En septembre 2012, le Château Pavie, tout comme le Château Angélus a rejoint le clan très fermé des 1ers Grands Crus Classés de Saint-Emilion, rejoignant ainsi les Châteaux Ausone et Cheval Blanc. Nous avions commenté l’événement et prédit une belle ascension sur les cours. Qu’en est-il ?

MillésimeNote ParkerPrix Primeur TTCPrix Dec 2013 TTCGain – 18 premiers moisGain depuis la sortie
Château Pavie

2009

100

276€

366€

+20%

+33%

Château Pavie

2010

98+

301€

334€

+11%

+11%

Source : WineDecider

Notre analyse en terme d’investissement dans le vin :

  • La cote du millésime 2009 n’ont cessé d’augmenter de façon quasi linéaire. C’est un cas d’école.
  • Les gains restent cependant modestes à la fois sur le 2009 et sur le 2010.
  • Le 2010 ne s’est pas autant apprécié. Il a bénéficié de deux handicaps : une note Parker en retrait à 98+, ainsi qu’un prix de sortie revalorisé de 9%.
  • En avril 2012, les courbes se sont croisées et le 2010 oscille dans un spectre d’écart compris entre 5 et 10% au-dessous du 2009.

 

Nos conclusions :

  • Château Pavie tout comme Château Angelus restent des placements attractifs tant que les cours ne franchissent pas le seuil des 400€.
  • Ces Châteaux prennent de la valeur dans tous les millésimes.
  • Nous vous conseillons d’acheter le 2012 également en primeur.

 

Analyse comparative d’évolution de la cote des grands vins de Bordeaux 2009 et 2010 – les challengers

Voici un panel de Grands Crus Classés des rives droite et gauche ayant notamment obtenus d’excellentes notations sur le millésime 2009.

MillésimeNote ParkerPrix Primeur TTCPrix Dec 2013 TTCGain – 18 premiers moisGain depuis la sortie
Château Smith-Haut-Lafitte

2009

100

97€

227€

108%

134%

Château Smith-Haut-Lafitte

2010

98+

107€

125€

16%

16%

Château Montrose

2009

100

163€

328€

98%

101%

Château Montrose

2010

99

180€

223€

24%

24%

Château Lynch Bages

2009

98

108€

178€

68%

64%

Château Lynch Bages

2010

96

140€

159€

13%

13%

Château Troplong Mondot

2009

99

138€

175€

25%

27%

Château Troplong Mondot

2010

99

137€

165€

21%

21%

Château Léoville Poyferré

2009

100

106€

256€

144%

141%

Château Léoville Poyferré

2010

98+

121€

145€

19%

19%

Source : WineDecider

 

Notre analyse pour investir dans le vin :

  • Les cours des 2009 se sont rapidement envolés pour atteindre 25 à 144% en dix-huit mois puis se sont stabilisés à partir de Juin 2012.  On se souvient que les 1ers Grands Crus ont enregistré une chute dès Juin 2012.
  • Les vins notés 100 par Parker sur le millésime 2009 ont largement surperformé les autres
  • Sur les 2009, seul le Smith-Haut-Lafitte continue d’enregistrer une hausse de son cours, qui reste encore en dessous de la moyenne des prix des vins notés 100 par Robert Parker.
  • Les cours des 2010 ont faiblement pris de la valeur (16 à 27%) et se sont stabilisés depuis mars 2013. La hausse moyenne reste cependant nettement au-dessus de celle des Bordeaux 1ers Grands Crus (+5 à +11%).
  • Les prix des 2010 restent généralement en dessous des prix des 2009. L’influence à court terme de la note Robert Parker prend tout son effet sur cette catégorie de produits.

 

Nos conclusions en terme d’investissement dans le vin :

  • Les millésimes 2010 restent à l’achat tant que le différentiel de prix avec le 2009 est significatif et que la cote du vin continue à prendre de la valeur. C’est le cas du Château Smith-Haut-Lafitte.
  • L’effet rareté devrait commencer à se faire sentir à horizon 2016 sur les 2009. Ce millésime est à boire plus jeune. Il faut donc le conserver en cave.
  • Le millésime 2010 encore porté par les Châteaux pourrait continuer à s’apprécier. C’est un millésime de longue garde. Nous le conseillons à l’achat malgré son prix.
fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *