ActualitésLe saviez-vous ?

Solar Iris of Mouton, la nouvelle étiquette du Mouton Rothschild 2019

Comme chaque année depuis 1945, l’étiquette du Château Mouton Rothschild est illustrée par l’œuvre d’un artiste contemporain. Pour le millésime 2019, ce n’est autre que l’artiste danois et islandais Olafur Eliasson qui signe l’étiquette du Premier Cru Classé de Pauillac. Baptisée Solar Iris of Mouton, l’œuvre du célèbre artiste signe la sobriété et l’élégance.  

Une étiquette croisant nature et art de la science

L’alliance du soleil et du vin

étiquette-chateau-mouton-rothschild-2019

L’étiquette Solar Iris of Mouton, 2019 – Olafur Eliasson

L’art a toujours été central dans l’histoire de la famille du Baron Philippe de Rothschild. Dévoilée début décembre, l’étiquette du millésime 2019, aussi intitulée Solar Iris of Mouton est signée par l’artiste islandais et danois Olafur Eliasson. Son illustration a pour but de représenter l’alliance entre la nature et l’art de la science. On y découvre une représentation du cycle solaire annuel qui s’ouvre sur le vin à travers deux bandes horizontales. 

La partie supérieure, avec ses teintes dorées évoque le jour, tandis que l’autre, avec ses teintes bleues foncées, représente la nuit. Si l’on se penche davantage sur l’analyse de l’étiquette et ses significations, on voit que l’œuvre dépeint de façon millimétrée la production d’un millésime. L’oculus, qui représente le Château Mouton Rothschild, est centré et entouré de nombreuses ellipses formant un anneau. Le cycle du soleil par rapport au Château sur une année est donc retracé. L’arc de cercle le plus court correspond quant à lui au jour le plus court de l’année, et le plus haut correspond au plus long. 

Mais l’analyse de l’étiquette ne s’arrête pas là. Sur la partie supérieure de l’illustration, on remarque également plusieurs figures pouvant s’apparenter au chiffre 8, ou bien au signe de l’infini. Ce sont en fait des analemmes, et ont pour objectif de représenter les positions du soleil selon les saisons, chaque jour de l’année à la même heure. Ces variations du soleil s’expliquent par les mouvements de la Terre autour de son axe, et donc le passage du temps sur la production de vin. Dès lors, aussi pensée soit-elle, cette œuvre dépeint-elle la prospérité et l’éternité du Château Mouton Rothschild ? 

Pour plus d’informations concernant l’étiquette Solar Iris of Mouton, n’hésitez pas à visionner la vidéo explicative ci-dessous.

Les étiquettes du Château Mouton Rothschild, une tradition qui perdure

Les étiquettes marquantes du Château Mouton Rothschild

Si l’étiquette du millésime 2019 révèle une originalité et de nombreuses interprétations, plusieurs artistes ont également marqué la tradition du Château Mouton Rothschild. Revenons sur quatre des étiquettes qui ont marqué le temps. 

1945 – La victoire des Alliés

Si la première étiquette a réellement été créée en 1924 à l’occasion de la première “mise en bouteille au Château”, il a fallu attendre 1945 pour que cette association avec des artistes devienne définitivement une tradition. Pour commémorer la Victoire des Alliés, l’idée a été de la symboliser en célébrant le retour de la paix en France. Ce projet a été confié à l’artiste français Philippe Jullian. Ce dernier choisit de représenter un «V», symbolisant ainsi la victoire et le ralliement. 

Etiquette-Mouton-Rothschild-19451

1973 – Picasso

En hommage au célèbre peintre Pablo Picasso décédé cette même année, le Baron Philippe de Rothschild eut l’idée de sélectionner une œuvre de sa collection personnelle, le tableau Bacchanale. Avec ses dominantes de bleu, ses couleurs lumineuses et ses personnages en mouvement, cette œuvre emblématique est en fait une représentation d’une danse rituelle autour du vin, en l’honneur de Dionysos-Bacchus. 

étiquette-chateau-mouton-rothschild-1973

1975 – Andy Warhol 

Dessinateur et peintre emblématique du Pop Art des années 1970, Andy Warhol fut choisi pour le millésime 1975. Son illustration, colorée et à son image, mixe ainsi photographie et collage.

étiquette-chateau-mouton-rothschild-1975

2000 – L’an 2000

Pour marquer l’an 2000, le Baron Philippe de Rothschild eut l’idée de ne solliciter aucun peintre ni artiste. Exceptionnellement, plutôt que l’étiquette, ce fut la bouteille elle-même qui devait marquer l’histoire. Devenu véritable objet de collection, on peut y voir à même le verre un joyau du Musée du Vin, le petit “bélier d’augsbourg”, réalisé en 1590 par Jacob Schenauer. 

D’ailleurs, des mois de recherche et de travail acharné ont permis de restituer cette œuvre à la perfection. Il a fallu concevoir une nouvelle technique d’émaillage en relief, une texture scintillante et faire preuve d’une très grande précision pour obtenir cette bouteille particulièrement complexe. 

étiquette-chateau-mouton-rothschild-2000

À très vite !bandeau-chateau-mouton-rothschild

Nos sélections d’expert

Meilleures ventes

COUPS DE COEUR

Promotions

PROMOTIONS

Nouveautés

NOUVEAUTÉS

Vins biologiques

VINS BIO

Tags: Actualités, Le saviez-vous ?

Articles à la une

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer