Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 8 juin 2018 Dans : Les dégustations de vin des professionnels et des sommeliers Avec 1042 Vues

Dégustation Sancerre La Moussière 2017

John Euvrard vous retrouve ce mois-ci pour une nouvelle dégustation dans le val de Loire. Nous voici dans la région Centre, sur une appellation mondialement connue : celle de Sancerre. Ensemble, nous allons découvrir la cuvée La Moussière sur le millésime 2017. Celle-ci est produite par un vigneron d’exception du nom d’Alphonse Mellot.

Alphonse Mellot, vigneron d’exception sur l’appellation Sancerre

C’est une maison qui existe depuis des générations, faisant partie des figures emblématiques de l’appellation Sancerre. La cuvée La Moussière est une production importante pour le domaine. C’est une parcelle qui fait environ 30 hectares d’un seul tenant, ce qui est plutôt important. Nous sommes sur des sols typiquement sancerrois : des marnes sur de très anciens calcaires. Ces terres s’apparentent à d’anciens sols de Chablis. C’est pourquoi on les appelle sols sédimentaires, d’origines maritimes.

La Moussière Blanc 2017 : entre fraîcheur et intensité aromatique

La robe est cristalline, un jaune très pâle composé de reflets argentés. Elle nous emmène tout d’abord vers un univers de légèreté et de fraîcheur. Le nez est dans la philosophie pure des vins de Sancerre et du cépage Sauvignon, qui est le cépage roi de l’appellation. Il comporte toujours beaucoup d’intensité et des arômes qui s’expriment donc avec force et persistance. Nous sommes dans un univers frais avec des nuances d’agrumes (pamplemousse) et florales qui amènent un peu de finesse ainsi qu’une sensation végétale fine.

Le vin, en bouche, exprime à la fois une matière très mûre et beaucoup de fraîcheur. On perçoit une vraie maîtrise de la part du producteur. Ce caractère est lié au terroir, au cépage et au sous-sol. Le vin est vif et joyeux. C’est un vin qui nous donne le sourire, un peu espiègle pourrait-on dire. Un vin avec un très bel équilibre, une très belle acidité. La finale est longue et savoureuse, ce n’est pas un breuvage qui s’exprime avec force, volume et densité mais avec fluidité et longueur. De toute évidence, il s’agit d’un vin complètement étiré.

Un vin joyeux qui accompagnera vos plats printaniers et estivaux

Il nous donne envie de nous asseoir sur une terrasse, au printemps ou pendant l’été et déguster des mets dans l’esprit de ce vin. Des poissons crus, marinés ainsi que des poissons blancs en sont de bons exemples. Il en va de même pour l’univers et la fraîcheur des fromages de chèvre de la région, comme le Crottin de Chavignol. Ou tout simplement avec lui-même, entres amis, afin de profiter d’un joli verre de vin. C’est un vin qui amènera une conversation joyeuse. On peut le boire dès maintenant ou le conserver assez facilement pendant 4 à 5 ans, 2022-2023 sans difficulté. Mais John Euvrard vous conseille d’en profiter dès maintenant, dans cette fougue de la jeunesse. Puisque le vin est déjà bavard et qu’il a déjà beaucoup de choses à exprimer.

Nous vous souhaitons de bonnes dégustations

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *