Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 4 mai 2018 Dans : Slider, Tout sur les vins Primeurs Avec 1315 Vues

Bordeaux 2017 notés par Neal Martin et Lisa Perrotti

Le millésime 2017 à Bordeaux est un millésime un peu compliqué car les incidents climatiques ont eu raison de la qualité du vin produit. Et la climatologie n’a pas frappé de manière uniforme tous les châteaux et toutes les appellations. Aussi, plus que jamais, nous invitons nos lecteurs et nos clients à prendre en compte les notes des critiques et à suivre notamment trois critiques : Neal Martin (passé chez Vinous en 2017) qui avait noté les Bordeaux 2015 et 2016 pour Wine Advocate (Robert Parker), Lisa Perrotti-Brown qui succède à Neal Martin au Wine Advocate et Jean-Marc Quarin.

Chez Cavissima, il nous semble que la lecture de Neal Martin et de Lisa Perrotti suffise pour se forger une idée précise de chaque château dans ce millésime 2017. L’avis de Jean-Marc Quarin est également très important car, non seulement il commence à prendre une influence sur le plan mondial, mais il semble être en avance de phase et détecte remarquablement les progrès réalisés à la vigne et au chai pour en mesurer l’impact réel dans le verre. Par ailleurs, nous aimons le gout du vin de Quarin, qui, plus que les autres, ira chercher la finesse des tannins, l’élégance, la buvabilité et la garde.

 

A quoi ressemble 2017 ?

Nos trois critiques bien entendu rappellent la chronologie des aléas climatiques qui sont venus construire ce millésime et impacter le développement des raisins. Si l’on regarde de près les notes de Neal Martin et de Lisa-Perrotti, on s’aperçoit qu’ils ont une lecture globalement similaire de leur palmarès appellation versus les années 2015 et 2014.

Avis de L Perrotti vs 2014 vs 2015 Meilleurs
 Pomerol  +++ +  Lafleur, L’Eglise-Clinet
 Saint-Emilion +++ =  Ausone, Pavie
 Pessac-Léognan  ++  Haut-Brion, La Mission Haut-Brion
 Margaux  +++  Margaux, Palmer
 Saint-Julien  +++ +  Léoville las Cases, Ducru Beaucaillou
 Pauillac  +++ +  Lafite, Mouton
 Saint Estèphe  +++ ++  Cos d’Estournel, Montrose

 

Avis de N Martin vs 2014 vs 2015 Meilleurs
 Pomerol ++ Lafleur, L’Eglise Clinet
 Saint-Emilion ++ Angélus, Ausone
 Pessac-Léognan + Haut-Brion
 Margaux  + Margaux, Palmer
 Saint-Julien  – Léoville Las Cases, Léoville Barton
 Pauillac  + = Lafite, Mouton
 Saint Estèphe  ++ ++ Cos d’Estournel, Montrose

 

Quand Neal Martin, nous indique que globalement 2017 serait un « 2014 Plus », les notes de dégustations de Lisa Perrotti nous laissent à penser qu’elle identifie 2014 à un « 2015 Moins ». A cette différence près, on note que les deux ont quasiment mis au top, les mêmes vins.  En revanche, on s’aperçoit clairement que le jugement de Neal Martin est plus sévère : il n’accorde aucun 100 potentiel. Lisa Perrotti (et pourtant on s’attendait à l’inverse) accorde à 3 châteaux des notes de 100. Jean-Marc Quarin accorde 97 aux châteaux ayant une proportion importante de Cabernet Franc dans leur assemblage : Lafleur, Carmes Haut-Brion, Cheval Blanc et Ausone.

Des vins blancs de grande volée

Egalement, les deux critiques ont accordé tant aux liquoreux qu’aux blancs secs des notes exceptionnelles.  Yquem, Coutet, Haut-Brion Blanc et Smith-Haut-Lafitte Blanc sont de pures merveilles avec des notes dépassant les 96.

Les hiérarchies sont respectées

A l’intérieur de chaque appellation le spectre des notes est cette année très large. L’écart est certainement plus fort sur le 2017 que sur le 2014 (qui avait bénéficié d’un été indien venant en final corriger les autres soucis du millésime).  Les petits terroirs ont plus souffert que les grands et ont bien souvent été plus exposés aux gels.

Les grands vins du millésime 2017 sont les Premiers Grands Crus Classés auxquels s’invitent les rares et exceptionnels Grands Pomerols.

Saint-Estèphe au firmament

C’est sans aucun doute l’appellation Saint-Estèphe qui aura profiter de l’effet climatique. A la pointe nord du Médoc, les vignes bénéficient de la proximité océanique pour limiter le gel et le stress hydrique de l’été.  Les grands Châteaux que sont Cos d’Estournel, Montrose et Calon Ségur ont une politique de mise en place de la qualité qui ressemble en tout point à ce qu’on observe chez les Premiers de Pauillac.

 2014  2015 2017
 WA – NM  WA – NM  VN – NM  WA – LP  JMQ
Cos d’Estournel Saint Estèphe  93-95 92-94 94-96 97-100 94
Montrose Saint Estèphe  95-97 93-95 94-96 96-99 95
fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *