Vins Bordeaux primeurs 2015
champagnes bio
champagnes bio

Publié le 14 octobre 2019 Dans : Actualités du vin, Slider home Avec 197 Vues

Bourgogne 2017, fin de la malédiction des années en 7 ?

Il est dit que depuis 1947 – millésime d’anthologie – les années en 7 n’ont pas marqué les esprits par la qualité de leurs vins en Bourgogne. Bourgogne 2017 déroge à la règle et s’inscrit sur la liste des bons millésimes ! Fin de la malédiction autant en qualité qu’en quantité. Voici, 7 raisons pour lesquelles 2017 mérite sa place dans votre cave.

millesime bourgogne 2017
Crédit photo : Image parthecitywino de Pixabay

2017, un climat sans tempête en Bourgogne

À l’exception du Chablis et du Mâconnais, le climat a été favorable en Bourgogne. Printemps estival sans d’importants épisodes de froid et été chaud (mais pas trop) ont abouti sur des vendanges précoces tout en étant matures.

Cela met fin à la série noire, le vignoble en avait besoin. Les rouges gagnent 19,5% de volume par rapport aux cinq années précédentes après plusieurs millésimes de disette.

Un bio millésime 

L’été sec et chaud a diminué la pression des maladies sur les grappes. Les pluies de septembre ont vite laissé place à un temps sec. Les cuvées en biodynamie et en agriculture biologique sont particulièrement sensibles à l’humidité. Elles ont donc développé tranquillement tous leurs arômes et leur fraîcheur.

Bourgogne 2017, classique mais loin d’être ordinaire

Dès la sortie de la cuve, la qualité est homogène. La robe des rouges se colore de rubis et de grenat. Le nez est frais et les fruits sont croquants en bouche. Les blancs, tout aussi remarquables de fraîcheur, arborent de jolies notes de fruits blancs et une très belle minéralité. Les vins expriment avec justesse toute la complexité des terroirs de Bourgogne. C’est en cela que 2017 est un millésime remarquable et remarqué.

Bourgogne 2017, bon pour la garde

Le millésime est gourmand et sur le fruit. Un vin prêt à boire qui peut se garder chez les viticulteurs qui ont contrôlé leurs rendements. Les excellents Nuits-Saint-Georges notamment sont appelés à vieillir et illustrent la qualité de ce beau millésime.

Millésime 2017 en Bourgogne, des critiques pas si critiques

Les critiques ont attribué des notes remarquables au millésime. On l’apprécie pour son homogénéité et son caractère expressif. De belles notes sont attribuées aux cuvées, autant en blanc (17/20) qu’en rouge (16,5/20) d’après la Revue du Vin de France.

Certaines appellations sortent du lot avec des pépites. On note les Pouilly-Fuissé du Mâconnais : un millésime grandiose.

Les hospices civiles de Beaune

N’y a t-il pas plus belle preuve de la qualité du millésime que l’emballement des prix de ces cuvées lors des traditionnels hospices de Beaune ?

787 pièces ont ainsi été vendues au prix record de 11,145 millions d’euros. Les amateurs de vin ont massivement investi dans ces cuvées de très bonne qualité.

Un millésime 2017, au cas par cas

En bref, le niveau général du millésime Bourgogne 2017 est remarquable. Bon nombre de cuvées sont exceptionnelles lorsqu’un minutieux travail de contrôle des rendements a été effectué. Toujours plaisant et généreux, ce millésime recèle de pépites toujours plus expressives qui méritent que l’on s’y intéresse. Une valeur sûre !

Voir nos vins de Bourgogne 2017 >

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *