fbpx
Chronique BFMInterviews

Primeurs Bordeaux 2020, quelles dynamiques actuelles ?

Investir dans le vin peut dépasser les rendements des investissements traditionnels. En 2003, une bouteille de Lafite-Rothschild 1982 a été vendue 490 dollars aux enchères. Six ans plus tard, cette même bouteille a été revendue au prix de 2 886 dollars. Ce Grand Cru a connu une hausse de 427 % de son prix, soit un rendement annuel de plus de 70 %. Nous avons ici un exemple exceptionnel d’investissement dans le vin, mais qui peut arriver à tout investisseur.

Quelles sont les astuces pour investir dans les primeurs de Bordeaux 2020 ?

Durant cette campagne de primeurs 2020, l’équipe de Cavissima a parcouru de nombreux domaines de Bordeaux et a pu déguster plus de 250 vins. Ces dégustations ont permis de comparer les vins mais aussi de constater la qualité de ces primeurs 2020. Le constat est clair, ce sont d’excellents vins avec une très belle qualité gustative. Les grands domaines ont su s’acclimater au réchauffement climatique et ont réalisé des vins incroyables. 2020 rejoint les millésimes 2018 et 2019 au niveau qualitatif, on peut ainsi parler d’une trilogie de grands millésimes à suivre.

Les vignes ont connu quatre périodes climatiques durant l’année 2020.

Marquée par un hiver très doux, suivi d’une période de confinement avec beaucoup de soleil et des températures agréables, les vignes ont pu prendre de l’avance pour se développer. Le vignoble a connu un printemps très pluvieux, permettant ainsi aux réserves hydriques de se constituer rapidement. Durant cette période de pluie, les vignes ont subi des attaques de mildiou entraînant une perte d’une partie de la récolte.
Par la suite, l’année 2020 a connu un été très chaud, avec de fortes sécheresses, générant un stress hydrique. Les pluies tombées en août ont permis un épanouissement de la vigne avant les vendanges.
La plante a besoin de souffrir afin de s’épanouir, malheureusement dans certains domaines la sécheresse a été trop intense.

Le climat : quelles conséquences pour les primeurs 2020 ?

Suite à tous ces changements de températures et de temps, les raisins avaient une peau assez dure. Ainsi, il est plus difficile d’extraire la matière à l’intérieur. Les vignerons travaillent avec beaucoup de minutie et font une extraction très douce.

Ces changements climatiques ont engendré une baisse de rendement assez conséquente. Les vendanges ont été réalisées sous des températures caniculaires, allant parfois jusqu’à 35°C. Les raisins ont perdu beaucoup de jus, entraînant une baisse de rendement allant jusqu’à 30 %.

Ce millésime est un “millésime de terroir”. Le terroir, c’est-à-dire le sol, va avoir un impact sur la retenue ou non de l’eau. Quand le sol est drainant, l’eau ne reste pas à la surface et la vigne s’enracine plus profondément. La vigne a donc plus l’habitude de souffrir pour avoir ce dont elle a besoin.

Les grands terroirs “drainants”, qui retiennent l’humidité, ont pu s’acclimater plus facilement à cette période de sécheresse. C’est ainsi que les grands domaines ont pu faire de très grands vins sur ce millésime 2020. Les plus petits terroirs, avec beaucoup moins de moyens, ont eu beaucoup moins de chance. Les vins réalisés sur ce millésime sont d’une très belle qualité.

Primeurs 2020 : en quoi consiste la dégustation de vins en cours d’élevage ?

Lors de ces campagnes primeurs, les dégustations permettent de découvrir la construction du vin. Il faut commencer par comprendre et appréhender son potentiel, savoir s’il y a un équilibre entre la matière, la construction, la quantité de tanins, la fraîcheur mais aussi le degré d’alcool de ce vin.

Les Primeurs 2020 ont une très belle concentration. Ils ont un taux d’anthocyanes assez fort ainsi qu’une fraîcheur très élevée. Ce résultat est très inattendu à la suite de l’épisode caniculaire qui a frappé les vignes. De nouveaux profils, bien plus aromatiques, ont été découverts. La vigne s’adapte à ce réchauffement climatique et nous offre de nouvelles saveurs.

Quelles sont les notes des critiques pour ces primeurs 2020 ?

Toutes les notes n’ont pas encore été divulguées, les critiques sont encore en cours d’évaluation.

Certains critiques ont déjà livré toutes leur notes, comme l’américain James Suckling qui a donné trois fois la note de 100.

Yves Beck a lui aussi donné d’excellentes notes lors de ces dégustations. Selon lui, Saint-Estèphe a réalisé de très grands vins, d’une excellence incroyable.

Chez Cavissima, nous regardons de très près les notes accordées par Jean-Marc Quarin, qui apporte sa connaissance analytique et très intéressante des vins. Ses notes sont intermédiaires, ni trop basses, ni trop élevées. De plus, nous apprécions tout particulièrement son goût et sa relation avec le vin. Lors de ces primeurs, il n’a pas attribué la note de 100. Cependant, il met l’accent sur la viticulture et l’importance des sous-sols, notamment ceux de Pessac-Léognan, Pomerol, Saint-Emilion et Saint-Estèphe.

Notes moyennes sur cinq millésimes

Château
Note moyenne Wine Decider
Prix Primeur 2020 € HT
Brane-Cantenac
95
58,00 €
Durfort Vivens
95
50,40 €
Gruaud Larose
95
67,20 €
Lascombes
92
57,40 €
Léoville Barton
95
70,60 €
Léoville Poyferré
96
84,00 €
Rauzan Gassies
92
43,20 €
Rauzan Ségla
96
77,00 €

Source : Cavissima

Si nous regardons les notes des 36 plus grands châteaux de Bordeaux sur 5 millésimes (2015, 2016, 2018, 2019, 2020), nous pouvons observer qu’une hiérarchie s’est installée. Nous retrouvons en tête de classement le millésime 2016 avec une note de 97,3, suivi de très près par le 2018, avec une note de 97,1. Le millésime 2020 est en troisième position avec 96,4, suivi par le 2019 avec une note de 96,1. Pour certains critiques, ces primeurs 2020 sont un 2019+.

Le millésime 2016 n’a toujours pas été dépassé. Ce millésime 2016 fut plus que parfait “le meilleur que nous ayons pu goûter ces dix dernières années” selon Thierry Goddet.

Quel est le calendrier de ces sorties primeurs ?

La campagne est en cours. Pour les grands châteaux, les sorties se font au mois de juin. Les prix des petites propriétés sont pour le moment stables. Nous attendons avec impatience les prix de sortie des grands domaines, ces derniers devraient se situer entre ceux de 2016 et 2019.

A quel prix devons-nous investir dans ces primeurs 2020 ?

Il est important de rappeler que l’investissement en primeur peut présenter un risque.

Lors de ces primeurs, il est possible qu’une bouteille de Smith Haut Lafitte soit vendue aux alentours de 70 – 75 € HT. Le prix d’un Château Lafite-Rothschild sera quant à lui d’environ 500 € HT.
Nous pouvons nous attendre à une petite hausse des prix par rapport aux primeurs 2019. La campagne des primeurs 2019 était exceptionnelle, entre crise Covid et taxe Trump, avec une baisse des prix très importante.
Avant d’investir, il est important de regarder si le château a un positionnement prix pertinent.

Voici trois conseils afin d’affiner son analyse :

1. Afin de bien analyser l’opportunité d’achat, il est important de comparer différentes données :

  • les prix de sorties primeurs de ce millésime et des millésimes précédents ;
  • la note des critiques de ce millésime et des millésimes précédents ;
  • l’évolution des prix moyens des millésimes précédents.

L’idée est d’essayer de déterminer si le prix du millésime 2020 est justifié et s’il permet de croire à une appréciation future de sa valeur en se basant sur l’historique des précédents millésimes. Des fiches châteaux sont mises à disposition sur le site de Cavissima. afin de faciliter ce travail d’analyse.

Indice Prix de Sortie Primeurs

Source : Cavissima

2. Comparer les prix de plusieurs châteaux sur plusieurs millésimes peut permettre de se faire une idée de la qualité de l’investissement. Pour cela l’équipe Cavissima a isolé les 33 plus grands Châteaux de Bordeaux. L’indice 100 correspond au prix du millésime 2019. Le millésime 2016 correspondra à l’indice 121 et le millésime 2018 à 125. Si l’indice du millésime 2020 est de maximum 112, l’investissement dans les primeurs 2020 sera très intéressant.

3. Chez Cavissima, tous ces éléments sont renseignés sur nos fiches produits. Afin de faciliter le travail de recherche de nos clients, nous avons institué un classement “5 étoiles investissement”. Ce classement prend en compte tous les paramètres de notre équipe d’investissement. Le curseur évoluant entre risque très faible et risque très élevé ou en d’autres termes entre opportunité nulle et opportunité majeure.

Cavissima met à jour régulièrement une sélection de vins primeurs, vous pouvez retrouver l’ensemble de la sélection Bordeaux Primeurs 2020 sur le site Cavissima.

Vous êtes intéressé(e) ?

Nous vous rappelons gratuitement !

L’investissement dans le vin présente des facteurs de risques clairement stipulés dans le Document d’Information, à valider avant toute ouverture de compte. En complétant ce formulaire, vous acceptez d’être contacté par email et téléphone concernant l’investissement dans le vin.

Vous préférez échanger tout de suite ?

Contactez-nous au +33 (0)4 81 07 60 35

Menu