fbpx
Edito

Les 3 bonnes raisons pour Investir dans le vin en 2021

Vous êtes amateur de vin et disposez de quelques économies ? Vous vous demandez dans quel état d’esprit faudrait-il inscrire son investissement dans le vin en 2021 ? Voici 3 bonnes raisons de s’intéresser à une cave d’investissement.

Le vin, un placement plaisir

Dans la période troublée que nous vivons, garder le moral n’est pas toujours chose simple. Prendre le temps de se constituer une cave d’investissement, c’est se projeter vers le futur en anticipant des moments de plaisir et de bonheur. C’est prendre le temps de laisser vieillir encore un peu ces Grands Vins qui n’attendent qu’une chose : se bonifier tranquillement avec les années. 

Investir dans le vin en 2021, c’est aussi s’offrir le plaisir de posséder des belles bouteilles qui pourront agrémenter les futures fêtes avec la famille et les amis. Des bouteilles à ouvrir sans compter, pour des réunions sans contraintes. Investir dans le vin, c’est prendre le temps de s’offrir une collection de bouteilles qui nous rappelle que la seule valorisation ne peut se faire qu’avec le temps. Le temps long, celui des confinements où la vie glisse au ralenti, tout comme autrefois, lorsque nous étions jeunes et insouciants du temps qui passe !

 Investir dans le vin : un placement qui fait du sens

Choisir d’investir dans le vin, c’est soutenir une filière d’excellence à la française, qui crée des produits de valeur et de qualité. Il s’agit ici de soutenir la filière viticole nationale et les grandes propriétés qui continuent chaque jour, malgré la pandémie, de soigner la vigne, de produire du raisin et de le transformer en un produit culturel. En 2020, le monde viticole français a dû subir une triple peine :

  1. la fermeture des restaurants ;
  2. l’interdiction de tenir des réunions entre amis et famille ;
  3. la surtaxe imposée par le président Trump aux vins français, en riposte aux soi-disant subventions faites par l’Europe à Airbus. Début 2021, le gouvernement de Joe Biden étend ces taxes aux vins dont le degré d’alcool est supérieur à 14°.

Investir pour l’environnement

Depuis plusieurs années, Cavissima a pris conscience que le monde viticole avait un rôle d’acteur d’avant-garde dans la lutte contre les gaz à effet de serre et dans la réhabilitation d’une agriculture écologiquement respectueuse. Nous sommes heureux de constater que la culture d’une vigne en biodynamie pourrait offrir une véritable quadrature du cercle. A la dégustation, notre équipe et notre sommelier s’accordent généralement : les vins produits en biodynamie sont remarquables.

Acheter du vin produit en biodynamie chez Cavissima, c’est l’assurance de s’offrir une dégustation qui vous laissera, à vous et vos amis, un souvenir mémorable : celui d’avoir passé un bon moment avec une bouteille facile à boire, digeste, agréable et procurant une sensation accrue de convivialité. Un vin biodynamique, quand il est bien fait, offre une longueur inégalée, une fraîcheur incomparable, un fruit éclatant, une buvabilité remarquable, un niveau d’alcool raisonnable et surtout une émotion que nous aimerions qualifier de petit supplément d’âme sans égal. 

La biodynamie s’inscrit dans une démarche environnementale globale et vise à intensifier la communion entre la vigne et le reste de la nature. Cela passe notamment par une favorisation de la biodiversité au sein du vignoble, un travail de la terre non mécanisé, etc. Le tout se fait au rythme du calendrier des cycles lunaires et solaires. Ainsi, en osmose avec son environnement, la vigne puise davantage les caractéristiques du terroir. Pour ce qui est du traitement du vignoble, il prend des airs homéopathiques et se concentre sur le préventif. On autorise une liste très courte d’intrants naturels.

Investir dans la Biodynamie

La biodynamie offre une réponse claire au réchauffement climatique en créant les conditions nécessaires à une réponse immunitaire de la vigne contre la brutalité des épisodes météorologiques que sont la sécheresse, les pluies excessives et la canicule. En effet, un sol vivant et riche d’une matière organique ne peut se recréer qu’en mettant en place l’agroforesterie et la réintroduction des abeilles, des oiseaux et des chauves-souris. N’oublions pas la volonté grandissante des viticulteurs, qui abandonnent de plus en plus les substances chimiques, favorisent le couvert végétal capable de consommer du gaz carbonique, labourent leurs terres à l’aide de chevaux ou de tracteurs hyper légers, etc.

Cavissima soutient la recherche et le développement initiés par le Mouvement de la Biodynamie. Nous travaillons de plus en plus avec les grands domaines ayant réalisé une conversion biodynamique, ou tout du moins privilégiant une politique environnementale solide et investie. Parmi les très nombreuses propriétés exemplaires, citons : le Domaine de la Romanée Conti, Maison Joseph Drouhin, Château de la Tour, Domaine de la Vougeraie, Domaine Jean-Louis Trapet, Château de Beaucastel, Château Smith Haut-Lafitte, Clos Fourtet, Château Gruaud-Larose, Château Angélus, Château Ausone, Château Latour, Château d’Yquem, etc.

Augmenter le respect de l’environnement n’altère en rien la qualité du produit, bien au contraire. De plus, il est courant d’entendre que le respect du cycle de croissance de la plante offre une plus large densité de saveurs, avec “l’impression de retrouver le goût du terroir.”

Investir dans le vin en 2021 : le choix d’un support lisible et décorrélé des marchés financiers

En 2020, le marché des actions a été malmené et la volatilité n’a jamais été aussi forte. Entre fin février et début mars 2020, pendant que la bourse dévissait de 40 %, les cours des vins ne baissaient que de 3 %. Tout au long de l’année, la volatilité des cours du CAC40 a fluctué dans un rapport de 2,5 par rapport à la volatilité des cours du vin. Le tableau ci-dessous illustre ce phénomène : en bleu, l’indice de volatilité du WD Bordeaux 100 (l’indice phare de Wine Decider portant sur les 100 plus Grands Crus de Bordeaux sur 16 millésimes) et en rouge l’indice de volatilité du CAC 40.   

Volatilité WDBordeaux100 vs CAC40

Source : Wine Decider

Le mécanisme de prise de valeur des cours du vin est atypique. Les cours dépendent du rapport entre l’offre et la demande. Considérons que les Grands Vins se bonifient avec le temps qui passe, la valeur gustative progresse donc avec le temps. La consommation permet de réduire les stocks et génère ainsi un déséquilibre entre l’offre et la demande. La valeur financière n’est que la résultante de ce phénomène. Nous sommes en effet bien loin d’un marché financier avec toutes ses vicissitudes et autres complexités.

Les cours du vin sont rarement chahutés et offrent une bonne lisibilité. Chez Cavissima, nous avons une aversion pour le risque et aimons proposer la tranquillité à nos clients avec des vins qui vieillissent patiemment. Les vins dont les courbes d’évolution sont trop rapides constituent un risque de plateau ou de retournement. Nous préférons de loin les vins offrant des courbes d’évolutions linéaires.

Vous souhaitez en savoir plus sur le mécanisme de prise de valeur des vins et sur nos offres d’investissement ? Merci de contacter nos équipes d’experts grâce au formulaire ci-dessous.

Thierry Goddet

Fondateur et Président de Cavissima

Vous êtes intéressé(e) ?

Nous vous rappelons gratuitement !

L’investissement dans le vin présente des facteurs de risques clairement stipulés dans le Document d’Information, à valider avant toute ouverture de compte. En complétant ce formulaire, vous acceptez d’être contacté par email et téléphone concernant l’investissement dans le vin.

Vous préférez échanger tout de suite ?

Contactez-nous au +33 (0)4 81 07 60 35

Menu