Investir dans le vin : informations

Ce qu'il faut savoir avant d'investir dans le vin.

Investir dans le vin est un dispositif qui peut éventuellement s’avérer lucratif sur le plan financier à condition qu’il s’inscrive dans la durée et la prudence : les différents indices ont montré que, par le passé, l’appréciation moyenne des prix des vins avait été de 4 à 8% par an sur une période de 20 ans.

Un placement de moyen-long terme

Les analyses réalisées par Cavissima sur les vins fins qui composent une cave d’exception, ont déterminé que l’essentiel de l’éventuelle appréciation pouvait se faire généralement sur les 5 à 7 années suivant la mise en bouteille.

La consommation intermédiaire des vins rendant les stocks disponibles à la vente de plus en plus rares, est le moteur principal de la prise de valeur effective.

Investir dans le vin est un projet de moyen à long terme.

Un marché bien spécifique

pour investir

  • Le marché du vin est un marché cyclique qui obéit à la loi de l’offre et de la demande. Un risque de moins-value n’est pas à exclure surtout si la revente des vins est précipitée.
  • La demande est impactée par la croissance mondiale, les taux de change entre l’euro et les principales devises, les politiques tarifaires et la paix dans le monde.
  • L’achat en primeur : l’attractivité réelle du prix fixé par les Châteaux ne peut se mesurer qu’à l’aune des millésimes suivants.
  • Le marché du vin est un marché de gré à gré pour lequel il n’existe pas de cote liquidative. Plusieurs outils sont disponibles et permettent d’approcher la réalité (Cote Idealwine, Prix Moyen WineSearcher).
  • La liquidité, vitesse de revente d’un vin, est rarement immédiate. Elle dépend de la qualité de la plateforme de revente, de la demande pour ce vin et du prix proposé par le vendeur. Un besoin de liquidité immédiat s’accompagne souvent par une forte dégradation du prix. Il est à ce titre recommandé de ne pas chercher à vendre son vin dans les 4 premières années car les stocks disponibles à la vente excèdent encore la demande.

Les facteurs de risque

à connaître

  • Risque de liquidité
  • Risque de moins-value
  • Risque économique et politique affectant la demande mondiale 
  • Risque de bulle spéculative 
  • Risque sur la marque  
  • Risque lié à la pertinence du choix : les conseils donnés sont le fruit d’un travail de recherche rigoureux et d’une analyse méthodologique réalisés par une équipe d’experts dans le domaine du vin qui évaluent à un instant donné les données quantitatives et qualitatives. Les performances passées ne peuvent en rien préjuger des performances futures.

* Cavissima s’inscrit dans le respect de la loi Hamon du 17 mars 2014 et notamment de l’article L-550-1 du Code Monétaire et Financier partie II. La lecture de la page Informations est un préalable nécessaire pour toute personne désireuse d’investir dans le vin.

paiement sécurisé