Domaine Alain Voge - Rhône

Alain Voge est un passionné et fervent défenseur de l’appellation Cornas et Saint-Péray. Le fleuve du Rhône a permis de sculpter la trame des vins du domaine de par son exposition, son sol et sa nature avoisinante. Ses vins en biodynamie révèlent tout le caractère du terroir et du travail minutieux et passionné de l’équipe du domaine Alain Voge.

Une histoire

depuis plusieurs générations

En 1905, l’arrière-grand-père d’Alain Voge, Henri, s’installe sur la rive droite. Son grand-père puis son père prennent le relai pour développer l’activité agricole de marchands de fruits et de viticulteurs.
Alain commence à travailler avec son père en 1961. Quatre ans plus tard, son père décède prématurément. Aidé par sa maman, Alain s’occupe alors de la ferme et des vignes. À la suite d’un conflit avec un négociant, il développe la vente en bouteille, ce qui sera une belle réussite. Vigneron engagé, il défend le vignoble de Cornas contre l’urbanisation et la révision de cette appellation. Ses convictions et ses valeurs humaines fortes forgent ainsi en lui un défenseur du patrimoine. Riche de la notoriété de ses vins et de son patrimoine, Alain Voge a consolidé son image de domaine phare de l’appellation Cornas et Saint-Péray.

Les caves du domaine Alain Voge

Les caves du domaine Alain Voge

Alain Voge

Albéric Mazoyer, directeur du domaine 

Les vignes du domaine Alain Voge

Les vignes du domaine Alain Voge

Cornas et Saint-Péray

des vignobles sculptés par le Rhône

À proximité de Valence, Cornas est la dernière appellation en rouge septentrionale de la rive droite du Rhône suivi de l’appellation Saint-Péray. Le fleuve a sculpté ainsi la morphologie de ces vignobles avec des pentes abruptes. Sur ces dernières sont plantées les vignes orientées sud, qui sont sur des sols majoritairement de granites. Cette connivence parfaite entre le climat et le sol se retrouve dans les cuvées d’Alain Voge : les Cornas situés sur un sol de granite ont un corps de pierre et les Saint-Péray sont aiguisés avec une délicieuse saveur minérale.
Albéric Mazoyer, directeur du domaine depuis 2004, et Laurent Martin, chef de culture, sont fortement sensibles à une viticulture proche de la nature. Ainsi, le domaine entame une conversion en agriculture biologique en 2006 au sein du vignoble de Saint-Péray. En 2016, l’intégralité du vignoble est certifiée en culture biologique et biodynamique.

De la vigne à la cave

un terroir, des hommes

Le cœur du métier de vigneron, selon Alain Voge, est la prise en compte des sols, du climat mais également de l’observation de la végétation avoisinante. Chaque cépage apporte sa spécificité : la Marsanne est immanquablement associé au miel d’acacia, à l’amande et aux fleurs blanches ; la Syrah quant à elle apporte des arômes de cassis, mûre, réglisse et d’épices. Les parfums botaniques de la nature permettent d’agrémenter les cuvées signées Alain Voge.
L’objectif en cave est de préserver la richesse naturelle apporté par la nature. Ainsi, la vinification consiste uniquement à révéler les vins. Un questionnement perpétuel à toujours fait partie de la vie du domaine, afin de tirer toujours le meilleur de la nature.

paiement sécurisé