Domaine de la Coulée de Serrant - Loire

Le domaine de la Coulée de Serrant se trouve près de Angers dans la Loire. Ce monopole de 7 hectares en Savennières est aujourd’hui détenu par la famille Joly. La Coulée de Serrant bénéficie d’une position optimale : il surplombe la Loire, profite de la réverbération du soleil et possède un sol de schiste apportant de la minéralité. La conversion en biodynamie a permis au domaine de profiter pleinement de ce terroir d’exception et de produire des vins d’une très grande qualité. Des vins blancs complexes, aromatiques et de longue garde. Les crus du domaine, issus d’une production confidentielle, sont rares et recherchés. 


L'histoire du domaine

Bientôt 900 ans d'existence

On retrouve des traces de viticulture datant de 1130. A l’époque les moines cultivaient la vigne autour de leur monastère. Dès lors, le vignoble est planté en chenin et produit des vins blancs moelleux. Au fil des siècles, la réputation du domaine s’accroît considérablement. Louis XIV appréciait particulièrement les vins du domaine qu’il appelait : “goutte d’or”. Il a d’ailleurs essayé de le visiter avant de s’embourber avec son carrosse aux abords de la bâtisse. Les moines quittent le domaine au XVIIème siècle et vont se succéder les Familles Costreau puis Joly. Aujourd’hui, Nicolas Joly et sa fille Virginie sont à la tête de ce beau domaine. Convaincus par la biodynamie, les vignerons ont totalement modifié la vinification du domaine.
Le domaine a gagné ses lettres de noblesse, sa réputation n’est plus à faire. Curnonsky, le célèbre critique culinaire a qualifié ses vins parmis les 5 meilleurs vins blancs de France. 

Les vendanges à cheval

Les vendanges à cheval

Nicolas Joly, vigneron

Nicolas Joly, vigneron

Les vignes et la façade de la Coulée de Serrant

Les vignes et la façade de la Coulée de Serrant

La Biodynamie au centre

Nicolas Joly : pionnier de cette agriculture

Nicolas Joly a tout mis en oeuvre pour convertir le domaine en agriculture biodynamie. Il a obtenu la certification en 1981. Pour lui, le vin devient unique et remarquable lorsqu’il est empreint de son terroir et de son micro-climat. Si aucun produit chimique de synthèse n’est ajouté sur la vigne, la vigne parvient à saisir le meilleur de son terroir. Ainsi, le travail en cave est réduit à son minimum et le vin gagne en capacité de vieillissement, en expression et en naturel. En suivant cette philosophie, le vigneron a éliminé débourbage, levurage, collage et contrôle des températures. La qualité du millésime se fait à la vigne et pas à la cave. Le domaine est devenu peu à peu un fer de lance de la biodynamie !
Parallèlement au développement de cette philosophie dans son vignoble,  Nicolas Joly a théorisé les principes de la biodynamie dans plusieurs livres. Ces ouvrages visent à faire comprendre et connaître l’enjeu et les principes de cette méthode d’agriculture. 

Le vignoble et les vins du domaine

Des vins d'exception

Le domaine est planté en chenin de 35 à 80 ans d’âge. Le vignoble se trouve sur des coteaux très pentus, sur un sol épais, avec une exposition sud/sud est. Les vendanges se font à la main et à cheval. Tous ces éléments participent à la qualité des cuvées du domaine.
La gamme en comporte 3 différentes : La Coulée de Serrant, Les vieux Clos et le Clos de la Bergerie.
Surprenante, aromatique et d’une grande qualité, chacune des cuvées a sa personnalité. 
Une dégustation des vins du domaine La Coulée de Serrant marque et ne s'oublie pas !