Château Rauzan-Ségla - Bordeaux

Le Château Rauzan-Ségla se situe à Bordeaux, en Gironde, sur l’appellation Margaux. Réputé depuis près de 4 siècles, le Château Rauzan-Ségla a connu des hauts et des bas. Ce Second Cru Classé est actuellement à un niveau d'excellence, grâce aux importants travaux de rénovation et à l’attention particulière de ses propriétaires : les Wertheimer.

Château Rauzan-Ségla

quatre siècles d'histoire

Le domaine Rauzan-Ségla a été constitué par Pierre Desmezures de Rauzan en 1661. Ce vignoble et celui de Rauzan-Gassies ne formaient alors qu’un, jusqu’à sa mort en 1692. Le domaine est resté près de 300 ans aux mains de la famille fondatrice, n’étant revendu qu’en 1957 à Philippe de Meslon, après avoir particulièrement souffert des gelées de l’hiver précédent. Pendant les siècles qui ont suivi, le château a connu plusieurs propriétaires, appréciant au passage diverses transformations. Il vécut notamment un remplacement important de ses vignes, une mécanisation de la propriété, la construction d’un nouveau chai, ainsi que plusieurs autres améliorations matérielles.

Rauzan-Ségla connaît une autre orthographe au cours de son histoire : lorsque la famille Cruse en fait l’acquisition en 1903, elle y juxtapose le “s” de son nom pour former Rausan-Ségla. Ce n’est que lorsque ses possesseurs actuels achètent le domaine que l’orthographe originale est retrouvée.

Rausan Segla Second Vin Ségla

Second vin du Château Rauzan-Ségla

Nicolas Audebert Rauzan Segla

Nicolas Audebert, directeur général au Château Rauzan-Ségla

Rauzan Ségla vignes

Les vignes du Château Rauzan-Ségla

Les Wertheimer

un essor considérable

C’est en 1994 que les propriétaires actuels du domaine en font l’acquisition : les Wertheimer. Ces derniers, à la tête de la Maison Chanel et de Château Canon à Saint-Émilion, consentent à d'importants investissements financiers pour le château. Ils entreprennent alors de poursuivre la rénovation du domaine, qui commençait déjà à porter ses fruits. En effet, si les jeunes vignes plantées par Philippe de Meslon produisent au début un vin décevant, elles retrouvent un niveau excellent dès les années 80. Les efforts fournis par les nouveaux détenteurs impulsent davantage encore l’ascension qualitative, épousant totalement le potentiel de ce vin puissant. Aujourd'hui, la direction technique du château est confiée au talentueux Nicolas Audebert.

Un terroir de qualité

des vins puissants mais délicats

Ce Second Grand Cru Classé s’étend sur 66 hectares au cœur de l’appellation Margaux. Son encépagement se compose de 60% de Cabernet-Sauvignon, 35% de Merlot, 3,5% de Petit-Verdot et d’une touche de Cabernet-Franc. Grâce à un terroir de graves fines et profondes, les vins produits sont riches et particulièrement fruités, d'une élégante finesse. Les méthodes traditionnelles de culture et de vinification procurent aux vins concentration, virilité et puissance. En outre, les propriétaires ont choisi une protection phytosanitaire en lutte raisonnée, cultivant même 4 hectares en bio depuis 2010.