Château Mouton Rothschild - Bordeaux

Classé Premier Grand Cru Classé, ce domaine réputé du Médoc, produit l’un des vins les plus prestigieux de l’appellation Pauillac. Preuve de son prestige, le Château Mouton Rothschild 1945 devient « le vin le plus cher au monde » en 2006.

Bercé par la passion du vin depuis ses débuts en 1853 par le baron Nathaniel de Rothschild; ses successeurs préservent cette passion en le modernisant et en agrandissant ce lieu d'exception.

Les étiquettes différentes pour chaque millésime, en a fait sa renommée.

L'histoire du Château

Le Château Mouton Rothschild à travers les âges

Tout a commencé en 1853, avec le Baron Nathaniel de Rothschild, désireux de servir son propre vin à ses prestigieux invités. Pour cela, il acheta aux enchères le Château Brane-Mouton situé en plein cœur du Médoc à Pauillac. Sa propriété portera désormais son nom : Château Mouton Rothschild.

En 1924, le baron Philippe de Rothschild, arrière-petit-fils du baron Nathaniel, impose la mise en bouteilles au château à toutes les cuvées. Auparavant, le vin était livré en barriques aux négociants.

Après un long combat, le Château accéde au rang de Premier Cru Classé en 1973, dont il avait été injustement privé lors du Classement de 1855. Mouton rejoint officiellement l’élite tant convoitée.

Château Mouton Rothschild, présente son premier vin blanc sec, l’Aile d’Argent millésime 1991. C’est un vin issu de 7 hectares de vignes plantées au début des années 1980 en cépages blancs sur le domaine de Mouton Rothschild.

En 1993, la baronne Philippine crée le Second Vin : le Petit Mouton de Mouton Rothschild. Il est généralement issu d’une sélection des vignes les plus jeunes, est élaboré avec les mêmes soins que le Grand Vin.

La Baronne Philippine s’éteint en 2014, laissant Mouton magnifiquement agrandi et modernisé. Aujourd’hui, ce sont ses trois enfants, Camille Sereys de Rothschild, Philippe Sereys de Rothschild et Julien de Beaumarchais de Rothschild, devenus copropriétaires du Château, qui s’attachent à perpétuer l’excellence portée par leur mère

Les étiquettes

Des œuvres qui en ont fait sa renommée

Le baron Philippe eut l’idée en 1924 de confier à Jean Carlu le soin d’illustrer l’étiquette du cru, malheureusement cette initiative restera sans lendemain.

C’est seulement en 1945, suite à la victoire des Alliés, que le baron Philippe demande à l’artiste Philippe Jullian d’illustrer l’étiquette de Mouton Rothschild. Sur les bouteilles, le V de la Victoire est un succès total. Depuis lors, chaque millésime est illustré par la reproduction d’une œuvre d’art originale, spécialement créée pour Mouton par un artiste contemporain.

Les œuvres originales illustrant les étiquettes ont été révélé au grand public en 1981. Depuis cette année-là, elles sont présentes dans plus de 40 musées à travers le monde. Cette initiative a été mené par la baronne Philippine, fille unique du baron Philippe de Rothschild.

Encore aujourd’hui, les étiquettes de Mouton Rothschild en font l’emblème de cette Maison.

La terre de Mouton Rothschild

Un vignoble du Médoc à Pauillac…

Château Mouton Rothschild compte 90 hectares de vignes au Nord-Ouest de Bordeaux, en bordure de la presqu’île du Médoc.

Son sol est formé de graves, galets et graviers ce qui permet de conserver la chaleur apportée par le soleil. Il est mêlé à des sables en partie argileux. Le sol du Médoc est considéré comme impropre à toute culture, étant un sol pauvre, hormis pour produire les plus grands vins du monde.

Le terroir apporte aux vins rouges l’élégance, la puissance, la richesse tanique et le potentiel de garde longue.

Pauillac et Médoc font partie des appellations de renom. En effet, les plus grands, Lafite Rothschild, Latour et Mouton Rothschild sont classés « Premiers Crus Classés du Médoc».

paiement sécurisé