Château La Serre - Bordeaux

Les vignes du Château La Serre sont cultivées depuis le XVe siècle. Initialement entretenu par des moines, c’est aujourd’hui à la famille d’Arfeuille que revient la tâche de sublimer ce Grand Cru Classé Saint-Emilion. Fort de leur ambition de sublimer le terroir de l’appellation, les merlots et cabernets francs grandissent dans des conditions idéales. Entre terroir classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et vinification de pointe, toutes les conditions sont rassemblées pour offrir la meilleure expérience possible aux amateurs de Grands Crus.

L’Histoire du Château La Serre

Des Menuts à la famille d’Arfeuille

À l’emplacement du Château La Serre, la culture de la vigne sur le plateau de Saint-Emilion est datée du XVe siècle. C’est en effet dans un premier temps les moines de l’ordre des Cordeliers qui cultivaient les vignes. Si ces religieux étaient appelés ainsi, c’est parce que leur soutane était liée par une corde. À Saint Emilion, il s’agissait des Menuts, nom qui sera d’ailleurs donné au plateau. Il faut attendre la fin du XVIIe pour que le sieur de Laserre, Romain de Laboym, acquiert le domaine et y fasse construire un château.

L’activité viticole continue et n’a de cesse de se développer. En 1956, Luc et Béatrice d’Arfeuille achète le Château La serre et assureront son développement. Pour se faire, de grands travaux de rénovation sont entrepris à partir de 1970. En 2013 Arnaud d’Arfeuille, neveu du propriétaire, rejoint le domaine et assure la gestion de ce Grand Cru Classé Saint-Emilion.


Le Château La Serre

Le Château La Serre

Arnaud d'Arfeuille

Arnaud d'Arfeuille

Les caves de la propriété

Les caves de la propriété

Le terroir classé des Grands Crus de Saint-Emilion

Le plateau des menuts, écrin pour les vins

Le Château La Serre se situe à Saint-Emilion, sur la rive droite du bordelais. Sur le plateau des menuts, composé de roche calcaires à Astéries, le domaine s’étend sur 7 hectares. La localisation du domaine est doublement exceptionnelle. D’une part elle se situe sur une appellation classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce classement garantie l’intégrité du terroir et sa protection. Ensuite, le sol est l’un des plus intéressants à travailler pour les vignerons. Fort de sa complexité, il permet aux merlots (80%) et cabernets francs (20%) d’exprimer toutes leurs caractéristiques.

Les roches calcaires ne permettent pas aux ceps de plonger en profondeur leurs racines dans le sol. De cette façon, les possibilités d’hydratation des vignes sont assez réduites. Ce phénomène permet donc à chacun des deux cépages d’offrir des baies concentrées en arômes. Plus encore, le plateau offre un ensoleillement de qualité. Les vignes orientées à l’est bénéficient d’une belle exposition. C’est une viticulture traditionnelle, raisonnée et mécanisée qui est exercée au Château La Serre. Aucun intrant n’est utilisé et les rendements sont maîtrisés. L’exigence est placée à tous les niveaux de la viticulture. À titre d’exemple, les pieds des vignes sont régulièrement renouvelés afin de préserver un âge moyen de 35 ans. Les interventions sur la vigne sont réduites au minimum pour favoriser le développement naturel des grappes. Seuls des éclaircissements sont pratiqués en cas de retard de développement au moment des vendanges.

Situé à l’est de Saint-Emilion, non loin du Château Trotte Vieille, ce Grand Cru Classé est choyé par les équipes vigneronnes.


La finesse des vins du Château La Serre

Technique et savoir-faire

C’est le désir d’exprimer pleinement et entièrement le terroir de Saint-Emilion qui guide les équipes vigneronnes. Après des vendanges réalisées à la main, les grappes sont fermentées à froid. Un tri optique à laser est ensuite réalisé. La technologie guide donc chaque étape de la viticulture pour assurer la plus fidèle expression du fruit.

Les baies sont ensuite placées dans des cuves en ciment et en inox thermorégulées pour les macérations. Après cette période, les jeunes vins sont placés dans des barriques de chênes. Ces dernières sont régulièrement renouvelées, en grande partie chaque année. L’élevage prendra entre 15 et 18 mois. Les vins sont assemblés et mis en bouteille sous l’œil attentif et exigeant de Noel Boudot, le maître de chai.

Chaque cuvée du Château La Serre révèle toute la finesse du terroir des Grands Crus de Saint-Emilion.