Château Duhart-Milon - Bordeaux

Pauillac voit le Château Duhart-Milon se construire au 16ème siècle. De nombreux et illustres propriétaires entretiennent ce vignoble jusqu’à ce que la société Domaines Barons de Rothschild s’en porte acquéreur. Les 17 hectares de merlot et cabernet sauvignon connaissent, d’une part, une expansion conséquente. Une nette amélioration est également constatée, grâce au travail des équipes du Château Lafite Rothschild, qui œuvrent à la confection de vins singuliers. Si les vignobles des deux Châteaux sont cultivés par les mêmes vignerons et de la même façon, ce sont des vins bien différents qui ressortent à la dégustation. Ce Quatrième Grand Cru Classé offre de belles surprises.


UNE SUCCESSION D’ILLUSTRES PROPRIÉTAIRES

La famille Rothschild

Sieur Duhart, corsaire de profession, s’installe à Pauillac en Gironde sous le règne de Louis XV. Sa propriété est vaste et située à flanc de côteaux, dans le village de Milon. La vigne n’est cultivée que très tard. Au 18ème siècle, la propriété se situe sur la seigneurie Lafite. Ce sont des liens indéfectibles qui se lient donc avec le fameux Château. Mathieu Mandavy, maire de la commune sous la Ier République, s’occupe du domaine viticole attaché au Château Duhart-Milon, qui portait alors le nom de « Domaine Mandavy-Milon ».

Au 19e siècle le domaine connaît de nombreuses divisions. La famille Casteja, d’une grande influence, se porte acquéreur du vignoble et lui donne le nom qu’on lui connaît actuellement : hommage au premier propriétaire et à la localité des vignes. Au début des années 1960, le Château est cédé à la société Domaines Barons de Rothschild. Depuis cette date, les équipes du Château modernisent les techniques et œuvrent à la notoriété de Duhart-Milon.

Château Duhart-Milon

Château Duhart-Milon

Les vignes du Château Duhart-Milon

Les vignes du Château Duhart-Milon

Les caves du Château Duhart-Milon

Les caves du Château Duhart-Milon

UN TERROIR BORDELAIS CLASSIQUE

ECRIN DES GRANDS VINS

C’est sur l’appellation Pauillac, en Gironde que s’étendent les 76 hectares de vignes. Placé au rang des Quatrièmes Grands Crus Classés, lors du classement de 1855, le domaine n’a de cesse de prouver sa qualité

Situé sur le plateau de Carruades de Lafite, ainsi que sur les côteaux de Milon, les vignes s’étendent sur deux types de sols. En effet, les graves, le sables et les roches calcaires accueillent les cabernets sauvignons (67%) et les merlots (33%). Ces vignes de 35 ans d’âge en moyenne sont entretenues par les équipes du Château Lafite Rothschild qui les cultivent en agriculture raisonnée. Longtemps considéré comme le second vin du Château Lafite Rothschild, du fait de la jeunesse des ceps, le vin du Château Duhart-Milon a su s’émanciper de cette réputation.


Un savoir-faire historique

Une équipe singulière

Depuis 2001 les équipes du Château Lafite Rothschild travaillent au perfectionnement de ce vin à chaque étape. Pour se faire, le chai et les caves sont rénovées à partir de 2003. Les vignerons surveillent les vignes avec grande attention. Les rendements sont extrêmement contrôlés de façon à ne garder que le meilleur du Château Duhart-Milon. Les vendanges sont manuelles et l’élevage se déroule en barriques sur une période de 10 à 18 mois. Le soutirage se fait toujours à la bougie et la clarification des vins, avec des blancs d’œuf.

Si le Château Duhart-Milon et le Château Lafite Rothschild fonctionnent à l’identique, ce sont des vins singuliers qui sont produits à Milon. La différence se trouve notamment dans l’exposition que reçoit le domaine. Dès lors, le Château Duhart-Milon est connu pour ses vins structurés, classiques mais surtout taillés pour la garde.


paiement sécurisé