Les vins d'investissement

Les vins d'investissement

Pour réussir sa cave patrimoniale, il faut savoir quel vin acheter pour investir et analyser les prix, les cotes et les potentiels des grands crus de Bordeaux, grands crus de Bourgogne et sélection parcellaire de la Vallée du Rhône. Ici, nous avons sélectionné pour vous tous les vins d’investissement dont les prix des millésimes précédents ont pu montrer une évolution positive et mettons à votre disposition des outils d’analyse pour affiner votre connaissance et simplifier votre décision d’achat.

Vous conseiller  .  Stocker dans votre cave en ligne  .  Livrer chez vous  .  Revendre

508
references
Sélectionnées fièrement
Page
Par ordre décroissant
  1. Bouteille - 75cl
    270,00 € TTC
    soit 270,00 € la bouteille
  2. Bourgogne Chablis
    Grand Cru - Les Clos 2013 Domaine William Fèvre Blanc Sec Blanc Sec
    Bouteille - 75cl
    432,00 € TTC
    soit 72,00 € la bouteille
  3. Bouteille - 75cl
    162,00 € HT
    soit 54,00 € la bouteille
  4. Bourgogne Chablis
    Grand Cru - Les Preuses 2013 Domaine William Fèvre Blanc Sec Blanc Sec
    Bouteille - 75cl
    384,00 € TTC
    soit 64,00 € la bouteille
  5. Magnum - 150cl
    104,00 € HT
    soit 104,00 € la bouteille
  6. Bouteille - 75cl
    705,00 € HT
    soit 235,00 € la bouteille
  7. Bouteille - 75cl
    294,00 € HT
    soit 49,00 € la bouteille
  8. Bouteille - 75cl
    786,00 € HT
    soit 262,00 € la bouteille
  9. Bouteille - 75cl
    462,00 € HT
    soit 154,00 € la bouteille
  10. Bouteille - 75cl
    972,00 € HT
    soit 162,00 € la bouteille
Page

Pour bien investir dans le vin, il faut acheter régulièrement et constituer une cave diversifiée comportant différents millésimes et surtout des vins de différentes régions. Les critères à prendre en compte sont bien entendu le prix d’achat, les notes des critiques référents (Parker et  le Wine Advocate, Wine Spectator, Allen Meadows pour Burghound, etc.) et la valeur de la marque.

De façon générale, l’investissement dans le vin se fait en sélectionnant un vin noté à minima 94/100 par Robert Parker  ou Wine Advocate ou 90/100 par Burghound (spécialiste de la Bourgogne). On regardera avec attention pour les primeurs, les prix de sortie et la note des critiques. Si le prix de sortie est cohérent, le prix pourra favorablement évoluer à la hausse. En revanche, si le prix est jugé excessif en rapport avec les notes des critiques, tout laisse à penser que le prix n’évoluera pas à la hausse.

Cavissima publie chaque année une note investissement sur cinq étoiles valable pour les vins vendus en Primeur. Cette note prenant en compte tous les paramètres importants d’analyse du prix et de la qualité du vin, mais également la valeur de la marque.

Choisir un vin d’investissement requiert une analyse des évolutions des prix au fil du temps pour les différents millésimes et de comparer les courbes entre elles. Par exemple, les experts s’attendent à ce que le prix d’un vin du millésime 2015 puisse se rapprocher à terme du prix moyen atteint par le millésime 2009 ou 2010. De la même façon, on pourrait s’attendre à ce que les cours du millésime 2012 et du  2014 se rapprochent insensiblement du prix du millésime 2011.

Enfin, il faut savoir que plus le millésime est qualitatif, plus le prix est élevé et plus l’évolution de son cours risque d’être tardive.  Les millésimes exceptionnels sont recherchés et se valorisent dans le long terme. A l’opposé, un millésime intermédiaire fait l’objet d’une prise de valeur plus faible, mais plus rapide ; il est cependant moins recherché par les collectionneurs de vin.